1er janvier : et si on arrêtait de fumer ?

Les raisons d'arrêter de fumer sont connues de tous et 66 % des fumeurs souhaitent se défaire de leur accoutumance au tabac.
Alors pourquoi pas en faire une résolution de début d'année ? Et quelle méthode choisir ?...

Vie saine et zen - 1er janvier : et si on arrêtait de fumer ?

Est-ce la peine de le rappeler : le tabac est responsable de 90 % des cancers du poumon et de 60 000 décès par an (dont 5 000 par tabagisme passif) ?
En France, il y a 30 % de fumeurs, on est loin de l'objectif européen qui est de 20 %.

En savoir plus

Tabac et environnement

5% de la déforestation est causée par le tabac à lui seul, à cause du bois qu'il nécessite pour le séchage.

La pollution de la fumée d'une cigarette est équivalente à celle de 10 voitures diesel tournant au ralenti pendant 30 minutes…

Une fois allumée, la cigarette devient une véritable usine chimique car elle dégage de l’oxyde d’azote, de l’ammoniac, du monoxyde de carbone, du plomb, du mercure…

Il y a ceux qui disent "j'arrête" et qui le font par la seule force de leur volonté. Mais ce n'est pas toujours facile car la nicotine et d'autres composés créent une dépendance physique, mais aussi psychique et comportementale qui rend le sevrage difficile.
Alors pourquoi pas se faire aider ?

750 000

Français arrêtent de fumer
chaque année


4 300 milliards

de mégots sont jetés dans les rues, chaque année dans le monde


400 000

Américains meurent chaque année de la cigarette






Le chocolat, plaisir autorisé

Besoin de tendresse, ou amour de remède pour la santé et la beauté ?
Entre drogue douce et passion dévorante, le chocolat c'est enfin un plaisir autorisé ! Plaisir de la fête, du luxe et de la sensualité…

Vie saine et zen - Le chocolat, plaisir autorisé

Sur le marché de Mexico, les Espagnols font la découverte de ces petites graines noires, qui servent bizarrement de monnaie et de boisson tout à la fois. Les fèves de Soconusco passent pour être les meilleures de tout le pays. Elles servent pour la réalisation de la boisson dénommée "Tchocolalt", précieux liquide avec lequel, paraît-il, il est possible de voyager pendant toute une journée sans éprouver la moindre fatigue. Seuls l’empereur, les notables et les guerriers dégustent cette "divine boisson" dont ils sont très friands.
Cortès et sa troupe espagnole n’accordent aucun intérêt à ce breuvage jusqu’au jour où le vin se met à manquer. Avec l’adjonction de sucre et de vanille, le "tchocolatl" devient buvable pour les européens.

Le mets des dieux
La dénomination savante du chocolat est "Théobroma Cacao L" :
- Théobroma vient du grec "théos", dieu et "brôma", mets. C'est "le mets des dieux".
- Cacao est d’origine espagnol et dérivé de l'aztèque "cacauatl".

22

l'indice glycémique du chocolat noir,
ce qui est très faible


7 kg

sont consommés en moyenne
par personne et par an en France


840 mg

de polyphénols
pour 100 g de chocolat noir






Le chocolat, plaisir autorisé (suite)

Des antioxydants
Le cacao serait l’un des aliments les plus riches en flavonoïdes (appartenant à la famille des polyphénols), surtout la catéchine et l’épicatéchine, ce qui lui confère, selon plusieurs études, une grande capacité antioxydante.

En savoir plus

Une recette Aztèque

Voici la formule secrète du "chocolat aztèque" rapportée par Cortès en 1528 de l'Empire aztèque qu'il venait de défaire :

"700 grammes de Cacao, 750 g de sucre blanc, 2 onces de cannelle, 15 grains de poivre du Mexique, 15 g de clou de girofle, 3 gousses de vanille, 1 poignée de graines d'anis, quelques noisettes, du musc, de l'ambre gris et de l'eau de fleur d'oranger..."

Il faut fouetter le tout dans un moulinet qui doit le faire mousser jusqu'au sublime...

Les flavonoïdes comptent pour 10 % des composants de la poudre de cacao. Ils seraient responsables de certains effets cardio-protecteurs attribués au cacao.

Selon une étude coréenne, le cacao aurait une capacité antioxydante quatre à cinq fois plus élevée que le thé noir, deux à trois fois plus que le thé vert et deux fois plus que le vin.




Le portable est-il dangereux pour la santé ? (suite)

Surveiller l'indice "DAS"
Si vous regardez de plus près la notice de votre mobile, vous trouverez l’indice "DAS", cette valeur permet de mesurer la dangerosité potentielle de votre appareil. Mais le DAS, c’est quoi ? Le DAS (Degré d'Absorption Spécifique ou SAR, Specific Absorption Rate en anglais) est la valeur à ne pas dépasser concernant les ondes émises par les téléphones mobiles sur le corps humain. Le DAS s'exprime en puissance absorbée par kilogramme de tissus (W/kg pour watts par kilogramme).
En dessous de 0,7 W/kg les résultats sont bons, entre 0,7 et 1,3 les résultats sont moyens et au-delà ils sont mauvais.

Selon le CRIIREM (Centre de Recherche et d’Informations Indépendantes sur les Rayonnements ElectroMagnétiques, association fondée en 2005),  le DAS devrait être le premier facteur d’achat d’un mobile si l’on se soucie un tant soi peu de sa santé.


                
Syndiquer le contenu