Alzheimer : l’implication du sucre se confirme

Une plus grande accumulation de plaques amyloïdes dans le cerveau des personnes qui ont une alimentation riche en sucre et aliments à index glycémique élevé, donc un risque d'Alzheimer plus élevé… C'est ce que vient de montrer une étude états-unienne basée sur l'observation par imagerie moléculaire du cerveau de 128 adultes âgés de plus de 65 ans, sans troubles cognitifs.

Source : La Nutrition, par Juliette Pouyat
 

Agriculture bio : le crédit d'impôt prolongé et porté à 3 500 euros

Crédit d'impôt prorogé jusqu'en 2020 et passant de 2 500 € à 3 500 €… L'Assemblée Nationale a voté un amendement au projet de loi de finances 2018 qui se montre plus généreux que prévu initialement. Ce crédit d'impôt reste réservé comme avant aux entreprises agricoles réalisant au moins 40 % de leur activité en bio.

Source : Actu-Environnement, par Laurent Radisson
 

Des chercheurs se lancent dans la production de foie gras d'oie... sans gavage

Mimer la nature et respecter le bien-être animal… C'est le défi que relèvent trois scientifiques toulousains en créant Aviwell, une ferme expérimentale et un centre de recherches dédiés à la production de foie gras sans gavage.

Source : 20 Minutes, par Béatrice Colin
 

Lancement officiel du logo nutritionnel à 5 couleurs

Il est facultatif. Le logo Nutriscore vient d'être mis en place officiellement le 31 octobre dernier par un arrêté ministériel. Six marques ont déjà décidé de l'adopter : Auchan, Leclerc, Intermarché, Fleury Michon, Danone et Mc Cain.

Source : Le Figaro , par Cécile Thibert
 

Gaspillage alimentaire : chaque Français jette 20 kilos de nourriture par an

12 à 20 milliards €, soit 100 à 160 € par personne, le coût du gaspillage alimentaire en France, selon les derniers chiffres de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)… Rappel : les dates limites de consommation ("à consommer jusqu’au") sont différentes des dates de durabilité minimale ("à consommer de préférence avant le&quo

Source : We Demain, par Sofia Colla
 

Comment expliquer la présence de pesticides dans des carottes bio ?

Trois pesticides interdits en bio, retrouvés sur des carottes de la marque BioC'Bon par des journalistes de France 3 qui ont testé 8 marques dont 4 certifiées bio... Contamination extérieure ou fraude ? François Veillerette, directeur de l'ONG Générations Futures, privilégie l'hypothèse de la fraude, émanant soit du producteur soit du distributeur.

Source : 20 Minutes, par Fabrice Pouliquen
 

Régime sans gluten : pourquoi est-il si populaire ?

Dans la foulée des "people", Novak Djokovic, Lady Gaga ou Oprah Winfrey, les témoignages des convertis au "sans gluten" affluent : ils ont supprimé les pâtes et le pain et fini les maux de ventre, ballonnements, diarrhées, migraines, douleurs articulaires ou problèmes de peau !

Source : Le Figaro, par Anne Prigent
 

Bio : la mutation en marche

Dans le secteur du bio, les grandes manœuvres ont commencé ! Arrivée en force de la grande distribution, acquisitions stratégiques, orientation vers le e-commerce, émergence de nouveaux acteurs plus bio que bio…

Viesaineetzen.com - Bio : la mutation en marche

Depuis plusieurs années, nous sommes en présence d'un taux de croissance digne des Trente Glorieuses : +21,7 % en 2016 après deux années à +15 %. Même si, globalement, le bio ne représente qu'une part modeste (3,5 % de la consommation alimentaire à domicile), il n'en reste pas moins vrai que les ventes de produits bio progressent de manière spectaculaire pour atteindre un total de 7,1 milliards €* en 2016.

Publicité

En savoir plus

Bio : 7 sur 10

71 % de produits français
Le mouvement de la consommation est suivi par le développement de la production. Depuis début 2017, 19 fermes bio se créent chaque jour et la surface agricole cultivée en bio atteint au 30 juin les 6,5 %*.
"C'est moins la conséquence des aides économiques que des prises de conscience individuelles des agriculteurs qui développent des surfaces en bio. À l'avenir, le recours à l'importation qui est de l'ordre de 29 % sera sans doute revu à la baisse ", se réjouit Benoît Soury.

70 % des Français
Côté consommateur, la population concernée se généralise avec environ 7 Français sur 10 qui consomment bio régulièrement. Il existe toujours parmi elle une surreprésentation des foyers aisés, parisiens, sans enfant et plutôt âgés. Mais depuis deux ans la progression la plus rapide concerne les jeunes, les familles avec enfant et les foyers modestes**.

2e marché européen en terme de consommation
"C’est l’équivalent du marché du champagne", précise Benoît Soury, président de Natexbio (Fédération des professionnels de la filière bio). "Nous sommes le deuxième marché européen derrière l’Allemagne."

45 %

la part de marché
de la grande distribution
dans le bio en 2016***


+22,5 %

la croissance du bio
en grande distribution
en France en 2016***


+24 %

la croissance du bio
en magasins spécialisés
en France en 2016***






Perturbateurs endocriniens : des gestes simples pour limiter son exposition

Notamment pour protéger les enfants et les femmes enceintes, quelques mesures simples contre les perturbateurs endocriniens :
- manger bio et limiter la consommation des poissons les plus pollués par les métaux lourds ;
- préférer les produits frais stockés dans le carton ou le verre, ou les surgelés ;
- ne pas réchauffer les aliments dans des contenants en plastique ;

Source : Le Figaro, par Aude Rambaud
 

Pour baisser la glycémie : les glucides en fin de repas, et une promenade juste après

30 % moins de sucre dans le sang avec des glucides consommés à la fin du repas plutôt qu'au début… C'est le résultat d'une nouvelle étude réalisée auprès de 16 personnes atteintes de diabète de type 2 ayant consommé le même repas pendant 3 jours dans un ordre différent :

Source : La Nutrition, par Juliette Pouyat
 
Syndiquer le contenu