L'avocat : symbole de santé

Ce fruit exotique est une star. Ses bienfaits sont nombreux, notamment sur le plan cardiovasculaire. Mais il faut en user avec modération car il est victime de son succès et sa surproduction a des conséquences désastreuses sur l'environnement.

Viesaineetzen.com - L'avocat : symbole de santé

Originaire d'Amérique centrale et du sud, ses traces les plus anciennes datent d'environ 10 000 ans. Il est introduit en Europe par les espagnols au début du 16e siècle. Longtemps réservé aux grandes tables, il ne se popularise que dans la seconde moitié du 20e siècle. Il est devenu aujourd'hui un symbole de santé mais sa production pose de sérieux problèmes en termes environnementaux.

En savoir plus

Testicule

Le mot vient de l'espagnol "aguacate", dérivé du mot "ahuacatl" qui signifie "testicule" dans une langue aztèque, par analogie du fruit avec la forme de cet organe.

Entre 2004 et 2014, la production mondiale d'avocat a augmenté de 62 %.

La France est le deuxième importateur mondial après les États-Unis.

Fruit de l'avocatier
C'est le fruit de l'avocatier, un arbre cousin du laurier, du camphrier, du cèdre… Tous de la famille des Lauracées.

1,23 mg

de vitamine B5
dans 100 g de pulpe d'avocat


43,3 mg

de phosphore
dans 100 g de pulpe d'avocat


27,1 mg

de magnésium
dans 100 g de pulpe d'avocat






La première carte des pays producteurs d'alimentation durable

La France est à la 11e place, le trio de tête est constitué de la Nouvelle Zélande, la Suisse et le Canada.

Source : Futura Sciences, par Céline Deluzarche
 

Une majorité de Français dit s'alimenter de façon plus "responsable"

76 % des Français disent acheter un produit de leur région au moins une fois par mois, 82 % un produit "made in France" et 68 % disent avoir augmenté cette année leurs achats de produits "responsables" (locaux, made in France, bio et/ou issus du commerce équitable).

Source : Les Échos, par Sophie Amsili
 

L’océan pourrait fournir six fois plus de nourriture

Meilleure gestion des stocks de poisson, innovation dans le secteur de l'aquaculture, production d'algues et de coquillages… L'océan aurait la capacité de fournir six fois plus de nourriture qu'aujourd'hui. C'est ce qu'affirme le nouveau rapport de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture).

Source : Futura Sciences, par Céline Deluzarche
 

Nous n’avons jamais consommé autant de viande

330 millions de tonnes de viande ont été produites en 2018 dans le monde (contre 70 millions en 1961). L'élevage de bétail a un impact majeur sur l’élévation des températures, ainsi que sur la détérioration globale de notre environnement.

Source : Le Monde, par Catherine Vincent
 

Il y a eu "des pressions très fortes des lobbys" contre le Nutri-Score

Rendre le logo nutritionnel obligatoire en France, malgré l’opposition de certains industriels de l’agro-alimentaire, c'est ce que souhaite Serge Hercberg, épidémiologiste et inventeur du Nutri-Score.

Source : Le Figaro, par Delphine Chayet
 

Une bonne diversité du microbiote, gage d’un bon sommeil

Il existe un lien entre une bonne qualité du sommeil et un microbiote intestinal sain. C'est ce que vient de montrer une petite étude réalisée sur 26 participants. Les chercheurs ont récolté pendant un mois les données relatives au sommeil et certains marqueurs biologiques (cortisol, molécules du système immunitaire…).

Source : La Nutrition, par Sarah Amiri
 

Pourquoi il faut manger des pois chiches

Réduire sa consommation de viande et privilégier les protéines végétales, c'est ce que recommande Santé publique France pour équilibrer notre assiette. Les graines de légumineuses ont un taux de protéines compris entre 20 et 40 %, contre 26 % pour la viande de bœuf. Elles sont huit fois moins chères, ramenées au prix par gramme de protéines ingérées.

Source : Le Parisien, par Frédéric Mouchon
 

Aliments fermentés : du vivant dans l'assiette !

Pain au levain, fromage, vin, saucisson, yaourt, choucroute, olives, cornichons… Ce sont tous des aliments fermentés. La fermentation est à la fois un bon mode de conservation et un atout pour la santé. Elle peut être pratiquée à l'échelle familiale.

Viesaineetzen.com - Aliments fermentés : du vivant dans l'assiette !

Depuis des millénaires, la fermentation a été utilisée sous tous les climats pour conserver les aliments. Important hier en l'absence de réfrigérateur ! Et excellent aujourd'hui pour lutter contre le gaspillage alimentaire !

En savoir plus

Différents types de fermentation

- Fermentations lactiques ou lactofermentations : des lactobactéries qui produisent de l'acide lactique à partir de nombreux sucres alimentaires.

- Fermentations alcooliques : des levures ou champignons qui produisent de l'alcool à partir de différents sucres et provoquent un dégagement de dioxyde de carbone (bulles).

- Fermentations mixtes : des bactéries et des levures qui sont à l'œuvre ensemble (pain au levain, kombucha, bière de gingembre, kéfir…).

- Fermentations fongiques : des moisissures (champignons pluricellulaires) qui, par exemple, affinent les fromages ou transforment le soja en tempeh.

(Source : Je découvre la fermentation, Du vivant dans mon assiette, Hélène Schernberg et Louise Browaeys, édition Terre Vivante)




Nutrition : qu’est-ce qu’une alimentation "équilibrée" aujourd’hui ?

Un décès prématuré sur cinq est dû au déséquilibre alimentaire dans le monde (11 millions). C'est plus que le tabac (8 millions).

Source : Le Figaro, par Christine Baudry
 
Syndiquer le contenu