La détox : infos, intox

Après les bonnes résolutions de début d’année, vient le temps des envies de grand nettoyage, de redémarrage et de mise à plat pour mieux attaquer cette nouvelle année. Les cures de détox, tout le monde en parle, et beaucoup veulent en faire. Alors qu’est-ce que la détox ? En avons-nous tous besoin ? Et en quoi cela consiste-t-il ?

Vie saine et zen - La détox : infos, intox

Faire une cure de détox ça ne s'improvise pas. La presse nous en parle et nous la conseille très souvent, mais sommes-nous tous capable d'en faire une ? Ne vaut-il mieux pas commencer par une mono diète ? Et surtout est-elle réellement bénéfique à l'organisme et à l'esprit ?

96 %

des français déclarent 
faire plus attention
à ce qu’ils mangent


3 heures

c’est la durée de marche
conseillée par jour
en période de détox


10 jours

c’est la durée recommandée
d'une cure de détox
pour obtenir des résultats efficaces






Faire rimer nourriture et plaisir, ça s’apprend tout petit…

"Moi le mien, il n'aime que les frites !" ou "je n'arrive pas à lui faire manger des légumes…" ou encore "en dehors des pâtes rien à faire !…" Combien de fois a-t-on entendu ce genre de phrases ?
Le problème c'est que, si on veut éveiller nos enfants aux plaisirs du goût, il faut s'y prendre très tôt…

Vie saine et zen - Faire rimer nourriture et plaisir, ça s’apprend tout petit…

Dès le sixième mois de grossesse, les récepteurs du goût et de l’odorat fonctionnent. Pendant la grossesse, le tube digestif du bébé fonctionne puisqu’il avale du liquide amniotique et fait pipi. Une étude menée au centre européen des sciences du goût à Dijon a montré que les bébés reconnaissent, à la naissance, les odeurs et saveurs constitutives du répertoire alimentaire de la mère, car elles parfument le liquide amniotique qui chaque jour est bu par le bébé.

Le lait maternel : première sensation gastronomique
Comme le liquide amniotique, le lait maternel est parfumé par les aliments que la maman consomme. Du coup, après la naissance, si votre bébé est nourri au sein, il profite d’une grande diversité gustative et olfactive.




Le bio plus cher ?

Le prix, c'est souvent ce qui nous retient d'acheter bio.
Les produits issus de l'agriculture biologique ne représentent que 2 % du budget alimentaire des français. Et pourtant nous sommes 83 % à en avoir une image positive…

Vie saine et zen, Bio plus cher

On sait que consommer bio fait du bien à l'environnement et probablement à notre santé, mais on a peur que ça fasse mal au porte-monnaie.
La préoccupation est tout à fait légitime mais la réponse à la question "le bio est-il plus cher que le conventionnel ?" n'est pas aussi simple qu'on croit…

Plus cher à produire et à distribuer
Au niveau de la production, cultiver bio revient plus cher. L'agriculteur évite évidemment le coût des pesticides et des engrais de synthèse, mais ses coûts de main d'œuvre sont plus élevés et ses rendements nettement plus faibles (jusqu'à 50 % de moins).
Par ailleurs il reçoit moins de subventions européennes, calculées en fonction des quantités produites.

10 à 15 %

d’économie dans le budget des ménages qui ne consomment que du bio


30 %

de qualité nutritionnelle en plus pour les produits bio
(INSERM)


0,61€

de différence entre un panier de produits bio et de grandes marques
(Test Consoglobe)






Champagnes et vins d'excellence bio

Des piquettes bio qui décapent la langue et l'estomac, ce n'est plus une fatalité.
Depuis quinze ans, le nombre de viticulteurs bio a explosé. Des domaines prestigieux se sont ralliés à la culture biologique ou biodynamique et aujourd'hui on trouve de nombreux vins bio parmi les meilleurs fleurons français…

Vie saine et zen - Champagnes et vins d'excellence bio

On sait que le bio est bon pour l'environnement mais pas toujours pour le palais. La qualité des produits, parfois variable, ne remplace pas le savoir-faire de l'artisan. Longtemps les vins bio ont traîné une réputation de vins mal vinifiés, et quelques grands crus hésitent encore à communiquer sur leur appartenance à la mouvance bio.

En savoir plus

Les conseils des cavistes

Nous avons demandé à trois cavistes parisiens de nous conseiller deux vins bio de très bon niveau pour moins de 35 €.

- Le Verger de la Madeleine nous oriente vers :
un Cheverny blanc, racé et puissant, le Domaine de Veilloux (cuvée Argilo) de Michel Queunioux (16 €),
en rouge, un Côte de Provence, Le Clos Milan 2001 (32 €), un grenache velouté à la bouche fruitée et épicée.

- La Cave à Milésimes préconise :
en blanc un Meursault Village, le Domaine de Darnat (33 €),
en rouge un Crozes Hermitage assemblant syrah, marsanne et roussanne : le Domaine Combier (25 €).

- Les Vins Guy Jeunemaître proposent :
en blanc un grand cru d'Alsace harmonieux, équilibré et complexe, le Gewurztraminer "vendange tardive" 1998 "Grand Cru Vorbourg" (35 €) du Domaine du Clos Saint Landelin
en rouge un syrah 2005 puissant et charpenté des Côtes de Provence, le Domaine Richeaume (30 €).

1 907

domaines sont consacrés en France à la viticulture bio


25 %

seulement des vignes européennes bio sont françaises
(deuxième position)


3,3 %

du vignoble français est cultivé en bio






Le chocolat, plaisir autorisé

Besoin de tendresse, ou amour de remède pour la santé et la beauté ?
Entre drogue douce et passion dévorante, le chocolat c'est enfin un plaisir autorisé ! Plaisir de la fête, du luxe et de la sensualité…

Vie saine et zen - Le chocolat, plaisir autorisé

Sur le marché de Mexico, les Espagnols font la découverte de ces petites graines noires, qui servent bizarrement de monnaie et de boisson tout à la fois. Les fèves de Soconusco passent pour être les meilleures de tout le pays. Elles servent pour la réalisation de la boisson dénommée "Tchocolalt", précieux liquide avec lequel, paraît-il, il est possible de voyager pendant toute une journée sans éprouver la moindre fatigue. Seuls l’empereur, les notables et les guerriers dégustent cette "divine boisson" dont ils sont très friands.
Cortès et sa troupe espagnole n’accordent aucun intérêt à ce breuvage jusqu’au jour où le vin se met à manquer. Avec l’adjonction de sucre et de vanille, le "tchocolatl" devient buvable pour les européens.

Le mets des dieux
La dénomination savante du chocolat est "Théobroma Cacao L" :
- Théobroma vient du grec "théos", dieu et "brôma", mets. C'est "le mets des dieux".
- Cacao est d’origine espagnol et dérivé de l'aztèque "cacauatl".

22

l'indice glycémique du chocolat noir,
ce qui est très faible


7 kg

sont consommés en moyenne
par personne et par an en France


840 mg

de polyphénols
pour 100 g de chocolat noir






Le chocolat, plaisir autorisé (suite)

Des antioxydants
Le cacao serait l’un des aliments les plus riches en flavonoïdes (appartenant à la famille des polyphénols), surtout la catéchine et l’épicatéchine, ce qui lui confère, selon plusieurs études, une grande capacité antioxydante.

En savoir plus

Une recette Aztèque

Voici la formule secrète du "chocolat aztèque" rapportée par Cortès en 1528 de l'Empire aztèque qu'il venait de défaire :

"700 grammes de Cacao, 750 g de sucre blanc, 2 onces de cannelle, 15 grains de poivre du Mexique, 15 g de clou de girofle, 3 gousses de vanille, 1 poignée de graines d'anis, quelques noisettes, du musc, de l'ambre gris et de l'eau de fleur d'oranger..."

Il faut fouetter le tout dans un moulinet qui doit le faire mousser jusqu'au sublime...

Les flavonoïdes comptent pour 10 % des composants de la poudre de cacao. Ils seraient responsables de certains effets cardio-protecteurs attribués au cacao.

Selon une étude coréenne, le cacao aurait une capacité antioxydante quatre à cinq fois plus élevée que le thé noir, deux à trois fois plus que le thé vert et deux fois plus que le vin.


                
Syndiquer le contenu