Pesticides : une revue scientifique révèle l'illusoire protection des travailleurs agricoles

Une efficacité réelle souvent surestimée pour les équipements de protection individuelle (EPI) des travailleurs agricoles… C'est le verdict d'une étude à paraître dans la revue Safety Science. Pourtant de nombreux pesticides sont autorisés en se basant sur une protection théorique. Mais il existe un décalage important entre la théorie et la réalité sur le terrain.

Source : Actu-Environnement, par Laurent Radisson
 

Cages nues, espace minimal : les conditions d’élevage des lapins mises en cause par une agence européenne

En France, 99 % des lapins grandissent dans des cages grillagées qui ne permettent pas d’assurer leur bien-être, selon l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) qui a publié trois avis sur la question le 9 janvier dernier.

Source : Le Monde, par Mathilde Gérard
 

Ces objets en plastique que vous n'êtes plus censés acheter depuis le 1er janvier

Cotons-tiges et vaisselles jetables en plastique vendues en lot, bouteilles d’eau de la restauration collective… Depuis le 1er janvier 2020, plusieurs objets en plastique à usage unique sont interdits en France. Un délai de six mois est prévu pour écouler les stocks, sous réserve que les produits aient été fabriqués ou importés avant le 1er janvier 2020.

Source : Novethic, par Marina Fabre
 

Fabriquer une bouillotte sèche avec une chaussette

Une chaussette en matière naturelle remplie aux trois quarts de céréales, légumineuses ou noyaux secs (riz, blé, épeautre, lin, lentilles, haricots, noyaux de cerise… ) et fermée avec quelques points de coutures ou un simple ruban noué… Il suffit de placer cette bouillotte pendant environ 5 minutes dans un plat sec et propre placé dans un four chaud éteint, sur un radiateur ou sur un poêle.

Source : Kaizen
 

Les cinq freins au bio

5 % des achats alimentaires des Français se font dans le secteur bio et 75 % de ces derniers consomment du bio au moins une fois par mois. Mais cinq obstacles freinent l'essor du secteur :
- coûts de production : le bio est environ deux fois plus cher à produire (quatre fois pour le porc) ;
- coûts logistiques : plus chers à cause du nombre plus important de points de production ;

Source : Les Echos, par Fanny Guyomard
 

Glyphosate : 36 produits ne seront pas réautorisés en France

Ils ne pourront plus être utilisés en France à partir de la fin 2020… 36 produits phytosanitaires à base de glyphosate sur 69 (entre la moitié et les trois quarts des tonnages de ce type de produit utilisés en France) ne sont pas réautorisés par l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).

Source : Le Monde, par Stéphane Foucart
 

En finir avec l'emballage plastique à usage unique ? L'Assemblée fixe un objectif en 2040

Un "objectif de fin de mise sur le marché des emballages plastique à usage unique d'ici 2040" a été voté par l'Assemblée Nationale dans le cadre d'un amendement au projet de loi antigaspillage examiné en première lecture. Sont concernés tous les "emballages alimentaires, les flacons, bouteilles, ce qui est partout dans nos placards pour l'usage domestique et industriel".

Source : 20 Minutes
 

Faire du sport dans une ville polluée : bonne ou mauvaise idée ?

Infarctus du myocarde, AVC… La pollution, notamment aux particules fines, favorise le déclenchement de ces événements graves. Elle a aussi des effets chroniques : elle altère les parois des artères et augmente ainsi les risques cardiovasculaires, selon Daniel Thomas, cardiologue et président d’honneur de la Fédération Française de Cardiologie.

Source : Le Figaro, par Margot Brunet
 

Incendie de Notre-Dame : une "cartographie dynamique" des analyses du taux de plomb a été publiée

150 kilos de poussières de plomb ont été relâchés dans l'atmosphère à l'occasion de l'incendie de Notre Dame. C'est l'estimation qu'Ineris (Institut français de l’environnement industriel et des risques) a réalisée pour l'ARS (Agence de Santé Régionale) d'Île de France.

Source : Le Monde
 

6 Français sur 10 redoutent un effondrement de notre civilisation

58 % des Français redoutent un effondrement de notre civilisation, selon un sondage exclusif YouGov pour Huffington Post. 36 % pensent qu'il sera dû au réchauffement climatique, 17 % à la surpopulation et 14 % à la montée des inégalités. Les 18-24 ans sont plus sensibles au danger de guerre nucléaire et les séniors craignent moins le réchauffement.

Source : Huffington Post, par Grégory Rozières, Matthieu Balu
 
Syndiquer le contenu