Faire ses cadeaux de Noël : les sachets pour le bain coco-avoine

Les cadeaux de Noël faits maison ont l'intérêt d'être originaux, écoresponsables et économiques. Exemple : des sachets pour le bain au parfum de noix de coco.

Source : Kaizen Magazine, par Diane Routex
 

Des fêtes collaboratives !

Fêter Noël et le jour de l'an en étant plus écoresponsables et plus solidaires… C'est le choix de plus en plus de gens qui se retrouvent sur les plateformes d'échange, de vente ou de location entre particuliers, qui fabriquent eux-mêmes leurs cadeaux ou qui optent pour du recyclé. Ceux-là, en plus, font du bien à leur porte-monnaie…

Viesaineetzen.com - Des fêtes collaboratives !

Cette année, environ un tiers des Français envisagent d'optimiser leur budget de fêtes de fin d'année en faisant appel à des plateformes collaboratives (voir : Économie de partage, de l'échange et du lien). La moitié d'entre eux considère être ainsi en phase avec leurs valeurs et l'esprit d'entraide de la période de Noël (sondage réalisé par Toluna pour le site Allo Voisins : voir encadré).

Publicité

En savoir plus

1 Français sur 3 choisit la consommation collaborative

Cette année, près de 60 % des Français pensent avoir des difficultés pour boucler leur budget de fêtes de fin d'année, selon une étude réalisée par Toluna pour le site Allo Voisins.

- Près d'1 Français sur 3 est prêt à avoir recours aux plateformes collaboratives pour optimiser son budget "fêtes de fin d'année".

- 57 % d'entre eux considèrent cela comme une nouvelle façon de consommer en phase avec leurs valeurs.

- 47 % estiment que ce mode de consommation prend tout son sens à l'occasion des fêtes en privilégiant l'entraide et la solidarité.

- 67 % considèrent que c'est un excellent moyen ne pas se priver et 40 % que cela leur permet de se procurer un complément de revenu.




Trop de viande dans l’assiette des écoliers

Deux fois trop de viande et de produits laitiers servis aux élèves, selon l'ONG Greenpeace qui se réfère aux recommandations nutritionnelles de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments).

Source : Le Figaro, par Cécile Thibert
 

Comment décorer sa maison pour un Noël hygge ?

Le hygge (prononcer "hugueu") est le cocooning à la danoise qui, à Noël, prend une dimension particulière. On crée chez soi une ambiance toute en douceur et en chaleur avec des lignes épurées :
- lumières tamisées : guirlandes électriques, bougies, éclairages indirects ;
- teintes pastels : beige, blanc, gris et teintes brunes ;

Source : Pratique.fr, par Sandrine Youknovski
 

Décorations de Noël et sécurité : 5 bons réflexes à adopter

Au moment où l'on met sa maison en mode "Noël", il est bon de prendre quelques précautions…
- Le houx a des baies rouges qui peuvent être toxiques pour les enfants.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

Perturbateurs endocriniens : des gestes simples pour limiter son exposition

Notamment pour protéger les enfants et les femmes enceintes, quelques mesures simples contre les perturbateurs endocriniens :
- manger bio et limiter la consommation des poissons les plus pollués par les métaux lourds ;
- préférer les produits frais stockés dans le carton ou le verre, ou les surgelés ;
- ne pas réchauffer les aliments dans des contenants en plastique ;

Source : Le Figaro, par Aude Rambaud
 

"Au supermarché, un tiers des aliments pour enfants sont à éviter"

234 produits sont à éviter parmi les 800 testés par le guide 2017 "Le bon choix pour vos enfants".

Source : La Nutrition
 

Route des vacances : Cinq conseils pour passer un bon trajet

Ils durent plusieurs heures souvent par grandes chaleurs... Voici cinq conseils pour optimiser les trajets des vacances.
- Anticiper les maux de transport : manger léger avant de partir, prévoir les remèdes qui conviennent (allopathie, homéopathie ou bracelet d'acupuncture), s'asseoir à l'avant, fixer l'horizon, ne pas lire.

Source : 20 Minutes, par Anissa Boumediene
 

Comment se protéger des algues toxiques ?

Sous forme de fleurs d'eau, d'écume ou de pellicule huileuse, les algues toxiques sont vert vif et se répandent à la surface de l'eau. Les algues non toxiques, elles, ressemblent à des plantes et se regroupent en bouquets isolés. Le mieux est de s'éloigner de la zone touchée, ne pas y nager, ne pas y avaler l'eau ni s'éclabousser avec. En cas de contact, se laver les mains le plus rapidement possible.

Source : Santé Magazine
 

Sage femme devant le Conseil de l'Ordre : Pourquoi l'accouchement à domicile est-il dans le viseur ?

Du fait du coût exorbitant des assurances (25 000 € par an contre 1 000 € en Belgique), seules une soixantaine de sages-femmes acceptent de pratiquer (sans assurance) des accouchements à domicile. En France, moins de 1 % des accouchements ont lieu hors maternité. Accoucher chez soi est légal mais, au moindre problème, c'est la radiation qui menace les professionnelles.

Source : 20 Minutes, par Anissa Boumediene
 
Syndiquer le contenu