Pourquoi notre pays n’arrive pas à lutter contre le béton-roi

Le béton continue de remplacer les champs et les forêts alors que la crise des "gilets jaunes" montre à quel point l’essor des quartiers pavillonnaires, des zones commerciales et autres voies rapides rend les Français dépendants de leur voiture. C'est le constat que vient de faire un rapport publié par l’Iddri (Institut du développement durable et des relations internationales).

Source : L'Obs, par Sébastien Billard
 

Supermarchés : les Français entrent en déconsommation

Une baisse en 2018 de 0,8 % des ventes en volume des produits du quotidien (alimentation, hygiène, beauté) avec une progression de 1,1 % en valeur… Selon la société d'études IRI, c'est une première depuis la crise de 2008, il s'agit d'un choix délibéré de la part des consommateurs et la tendance a l'air durable : hausse de la consommation responsable et du bio, de la restauration hors domicile et des circuits alterna

Source : We Demain, par Sofia Colla
 

L'intelligence des plantes

Ce sont des être vivants doués de sensibilité. Les plantes présentent des morphologies, des caractères et des aptitudes qui n'ont pas fini de nous surprendre…

Viesaineetzen.com - L'intelligence des plantes

Alors que nous nous préoccupons de plus en plus, et à juste titre, du bien-être animal, notre regard sur les plantes reste encore un peu condescendant. Il faudrait se souvenir pourtant qu'il s'agit d'êtres vivants.

En savoir plus

Les plantes : des outils fiables pour l'expérimentation scientifique

Elles pourraient remplacer avantageusement les animaux comme cobayes dans certaines expériences scientifiques, selon Claude Joseph.
Le raisonnement est simple : dans le monde animal ou chez les humains, il n'y a pas deux individus strictement identiques sur le plan génétique, alors que dans le monde végétal, les sujets obtenus par multiplication végétative sont des copies conformes.
"On peut appliquer des traitements et étudier leur incidence sur des individus génétiquement identiques. Contrairement aux animaux, avec les plantes on a de vrais témoins. Dans l'expérimentation scientifique et surtout médicale, on ne sait jamais si le résultat peut être attribué au traitement ou à la génétique de l'individu traité."

La méthode pourrait permettre d'étudier les effets d'un produit non pas sur la plante en tant que telle mais sur ses mécanismes moléculaires.
"Par exemple, l'interféron appliqué à des végétaux entraîne la production de protéines qui peuvent avoir un intérêt dans des traitements futurs contre les cancers ou le virus du SIDA."




J'ai testé les pouvoirs fous de l'urine

Composé à 95  % d’eau, l'urine contient de l’azote, du phosphore et du potassium provenant des excédents de notre organisme. Il suffit de deux semaines pour qu'elle soit transformée en engrais minéral, directement consommable par les plantes. C'est un fertilisant de haut niveau dans la gamme des engrais biologiques, comparable aux fientes de volailles ou d’oiseaux.

Source : We Demain, par Guillaume d'Alessandro
 

La fausse fourrure, un produit plastique anti-écolo

De plus en plus de marques se détournent de la vraie fourrure pour des raisons d'éthique et de durabilité. Problème : la fausse fourrure est composée de matériaux synthétiques (acrylique, modacrylique ou polyester) qui sont des plastiques fondus, transformés en un fil qui sera ensuite tissé puis tondu à la longueur voulue. Or le plastique ne se dégrade pas dans l'environnement.

Source : Huffington Post, par Julia Brucculieri
 

Réduction des déchets : quel sera votre défi cette semaine ?

Quatre changements d'habitudes pour aller dans le sens de la règle des trois R : réduire, réutiliser, recycler. À vous de choisir lequel adopter en priorité !
1) Je fais mes courses autrement : en planifiant les repas, en achetant à la découpe, au détail ou en vrac.

Source : La Nutrition, par Andrea Scopetani
 

Se passer du plastique

Pour rester en bonne santé, préserver l'environnement, produire moins de déchets et économiser les ressources, nous devons apprendre petit à petit à nous passer du plastique.

Viesaineetzen.com - Se passer du plastique

Il est partout ! Nous sommes cernés par le plastique, omniprésent dans notre vie : brosses à dent, interrupteurs, téléphones, jouets, vêtements, emballages… Certains cosmétiques, comme le gel douche, contiennent des perles de microplastique et sont conditionnés dans… du plastique.
Il faut reconnaître que c'est un matériau extrêmement pratique. Mais problème : on s'est aperçu à l'usage qu'il cause des dégâts sur notre santé et sur notre environnement. Et nous n'avons pas fini de mesurer l'étendue de ces dégâts.

En savoir plus

Qu'est-ce que le plastique ?

Le mot vient du grec "plassein", façonner, modeler.
Il s'agit d'une matière synthétique constituée de molécules à liaisons multiples (polymères) et réalisée à partir de matières premières non renouvelable (pétrole, gaz naturel et charbon) ou renouvelables (caoutchouc et cellulose).

Il existe trois groupes de plastique :
1) Les matières thermoplastiques
- Polyéthylènes (PE) : casiers à bouteilles, filmes alimentaires, sacs en plastique, seaux, tuyaux…
- Polyamides (PA) : nylon, perlon, cheville, montures de lunettes…
- Polypropylènes (PP) : emballages alimentaires, sacs en plastique…
- Polystyrènes (PS) : isolants thermiques, isolants de câbles électrique, pots de yaourt…
- Polyéthylènes téréphtalates (PET) : bouteilles alimentaires, fûts en polyester…
- Polycarbonates (PC) : plats à micro-ondes, vaisselle de camping, récipients pour conserver les aliments, CD, verres de lunettes…
- Chlorure de polyvinyle (PVC) : revêtements de sol, gaines de câble, disques vinyles, cuirs synthétiques, dessous des tapis, rideaux de douche…

2) Les résines thermodurcissables
- Phénoplastes : cuillères, plans de travail de cuisine, bakélite…
- Aminoplastes : prises de courant, isolants des composants électriques, coquetiers, plateaux, interrupteurs, gobelets rigides…

3) Les élastomères
- Caoutchouc naturel : pneus, matelas, tapis roulants, tuyaux…
- Caoutchouc à la silicone : moules de pâtisseries élastiques, garnitures de joints…
- Élastomères polyuréthane (PUR) : matelas, garnitures de joint, isolants thermiques, mousses…

Dangers pour la santé
Certains plastifiants, contenus notamment dans les PVC souples (voir encadré), libèrent sur la durée des phtalates qui migrent dans notre alimentation, nos médicaments, nos cosmétiques. Or les phtalates agissent comme des perturbateurs endocriniens (voir : Perturbateurs endocriniens, quels enjeux).




DIY : faites vos produits ménagers maison

Le "fait maison" gagne du terrain ! Voici 5 recettes faciles pour vos produits ménagers…
- Nettoyant multi-surfaces : mélanger dans un récipient deux c. à soupe de bicarbonate de soude, trois c. à soupe de jus de citron, 1,5 l d'eau chaude, des gouttes d'huile essentielle (HE) avec un verre de vinaigre blanc. Vaporiser et essuyer.

Source : Pratique.fr, par Adrien Danglarde
 

Top 3 des applis pour savoir ce qui se cache dans les produits du quotidien

Les applications mobiles qui décryptent les étiquettes sont en plein essor…

Source : We Demain, par Nina Schretr
 

L’Assemblée vote l’interdiction des couverts et de contenants jetables en plastique

En plus des pailles et des touillettes, l’interdiction au 1er janvier 2020 des couverts et des contenants jetables en plastique a été votée par l'Assemblée Nationale, à l'initiative de 14 députés de la majorité, autour de François-Michel Lambert (ex-député écologiste, aujourd’hui La République en marche) et en dépit de l’avis défavorable du ministre de l'Agric

Source : Le Monde
 
Syndiquer le contenu