La pollution de l’air nous rendrait stupides, selon une étude

La pollution de l'air nuirait au quotient intellectuel, en plus de ses effets néfastes sur les systèmes respiratoires, cardiovasculaires et cognitifs.

Source : 20 Minutes
 

La sylvothérapie ou les bienfaits des bains de forêt

Enlacer un arbre et le câliner ou simplement se promener en forêt… La sylvothérapie est une pratique inspirée à la fois par les savoirs ancestraux et les dernières études scientifiques. Elle a de nombreuses vertus.

Viesaineetzen.com - La sylvothérapie ou les bienfaits des bains de forêt

Instinctivement, nous sommes tous attirés par les arbres, sans forcément bien savoir pourquoi. Simplement parce qu'on aime les contempler, qu'on apprécie leur ombrage, qu'on ressent leur effet apaisant. Les pieds ancrés au sol, la tête dans les étoiles, ils nous montrent l'exemple dans l'art de se tenir debout (voir encadré).

La vie urbaine a pourtant tendance à nous en écarter. Mais un nouveau mouvement, venu du Japon, nous incite à redécouvrir la source d'énergie bienfaisante qu'ils nous procurent, notamment à travers les bains de forêt.*

En savoir plus

Le caractère énergétique des arbres

Chaque arbre a un potentiel symbolique, venu de la connaissance des peuples anciens, de leurs mythes et de leurs légendes. S'y sont ajoutés au fil du temps un savoir empirique et des découvertes de la science.
Quelques exemples…

- Bouleau : douceur et paix sur terre. "Il adoucit la souffrance physique ou morale, pacifie nos émotions les plus tumultueuses, agressivité, colère, haine. Il permet aussi de s'accepter et de développer une meilleure estime de soi."
- Chêne : un guide sur le chemin de la sagesse. "À son image, il invite à puiser en soi sa propre force pour prendre son indépendance."
- Érable : "au printemps et à l'automne, sous la protection de son épaisse frondaison, il nous transmet une énergie douce, à l'image de l'harmonie colorée de ses feuilles et de la saveur sucrée de sa sève".
- Hêtre : stabilité et confiance en soi. "Son énergie nous aide à dépasser les peurs qui nous limitent et à contacter notre force intérieure, celle qui donne le courage d'être soi-même. Elle permet d'aborder les événements de notre vie en toute sérénité."
- Olivier : incarne la paix. "L'énergie de cet arbre, qui se régénère sans cesse, se transmet comme sa symbolique : de génération en génération."
- Tilleul : un arbre féminin, protège le foyer, le nourrit et le soigne. "Son bois est doux et son odeur suave. Il est l'arbre fidèle autour duquel la vie sociale s'enracine. Il est souvent comme une aïeule qui nous permet de renouer avec le temps béni de l'enfance."

(Extraits de : Au bonheur des arbres, comment ils nous ressourcent et nous font du bien, éditions Terre Vivante)

Conscience verte
Nos ancêtres les Gaulois, qui étaient quelquefois aussi Germains et Celtes, considéraient les arbres comme des compagnons certes bienveillants mais qu'il faut vénérer et craindre. Ces derniers avaient une place importante dans la vie quotidienne ainsi que dans les rituels religieux. L'ère industrielle a récemment brisé ce lien. Mais écologistes et botanistes contribuent actuellement à la renaissance d'une "conscience verte".




Cinq idées reçues sur les troubles bipolaires

Plusieurs centaines de milliers de personnes en France sont concernées par les troubles bipolaires.
- "Une personne qui change d’humeur souvent et sans raison est bipolaire." Faux.

Source : Le Figaro, par Sarah Terrien
 

Anorexie, boulimie... 5 idées reçues sur les troubles des conduites alimentaires

Ils touchent plus de 600 000 personnes en France, les troubles des conduites alimentaires (TCA), anorexie, boulimie et autres, sont encore mal connus.
- "Les personnes qui souffrent d’un TCA sont maigres." Faux.
Il y a l'anorexie, la boulimie, l'hyperphagie boulimique et l'on peut naviguer de l'un à l'autre.
- "C'est la faute de la famille." Faux.

Source : Le Figaro, par Sarah Terrien
 

L'addiction aux jeux vidéo est une maladie, selon l'OMS (et ça ne plait pas à tout le monde)

Reconnue comme une maladie, comme l'addiction à la cocaïne ou aux jeux d'argent, le "trouble du jeu vidéo" a rejoint la 11e version de la Classification internationale des maladies mise en place par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Trois symptômes le définissent :
- un comportement qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu,

Source : Huffington Post, par Gregory Rozieres
 

Dépression : Le travail est une cause majeure pour 58 % des Français, selon un sondage

La pression au travail et les problèmes de management sont cités par plus d'un Français sur deux comme les principaux éléments déclencheurs d'une dépression, selon un sondage Odoxa réalisé en avril dernier auprès de plus de 2 000 personnes. 28 % des sondés ont déclaré souffrir ou avoir souffert de dépression.

Source : 20 Minutes
 

Pour une éducation constructive

Comment armer nos bouts de chou contre les aléas de la vie en tenant compte des exigences du monde dans lequel nous vivons ? Il est possible d'aller vers une éducation constructive…

Viesaineetzen.com - Pour une éducation constructive

Quel parent ne souhaiterait pas rendre son enfant heureux ? Le problème, c'est que, même animés de bonnes intentions, il nous arrive d'aller à l'encontre de cet objectif. Marie Gilbert, psychologue et docteur en sciences de l'éducation, propose une démarche tournée vers l'avenir pour aider l'enfant à se construire*.

En savoir plus

Transmettre des valeurs ?

L'adaptation au monde d'aujourd'hui n'est pas une tache des plus faciles pour les parents eux-mêmes, et encore moins quand il faut orienter ses rejetons :
- apprendre à déjouer les injonctions de la publicité et à privilégier une consommation raisonnée,
- familiariser avec les écogestes,
- résister à la tyrannie de l'éphémère et au dressage à la performance,
- savoir se recentrer sur le bonheur d'exister au présent, sur les valeurs de l'être,
- réenchanter l'altruisme…
Et n'exiger de l'enfant "que ce qui le construit".

Par ailleurs, de plus en plus fréquemment, les familles ont à traverser des zones de turbulence : divorce, chômage…
Pour Marie Gilbert, le secret de l'équilibre réside alors dans "la capacité de déplacer le centre de gravité du bonheur, de l'extérieur vers l'intérieur de soi".  




Bac : comment gérer le stress à l’approche des examens ?

8 lycéens sur 10 se disaient stressés en juin 2017, à l'approche du bac. Le stress serait généré non seulement par l'examen "mais il s’inscrit dans un contexte plus large d’anxiété lié au passage à l’âge adulte", selon Marion Lesgourgues, psychologue.

Source : Le Figaro, par Sarah Terrien
 

La contraception naturelle : quelles alternatives à la pilule ?

Les méthodes de contraception naturelles, sans hormone de synthèse, seraient très efficaces, d'après les experts.

Source : Alternative Santé, par Claire Sergent
 

Méditation de pleine conscience : comment approfondir ?

Après un stage de méditation, la plupart des participants ont acquis une certaine autonomie et poursuivent une pratique régulière. Quelles sont pour eux les pistes possibles pour aller plus loin ?

Viesaineetzen.com - Méditation de pleine conscience : comment approfondir ?

S'agit-il simplement d'une technique de bien-être pour soi, pour favoriser son égo et améliorer ses performances ? Ou d'un chemin qui mène à une amélioration des relations avec les autres, à une ouverture au monde ? Au-delà du protocole mis en place par Jon Kabat-Zinn (voir encadré), comment les pratiquants de la pleine conscience peuvent-ils aller de l'avant ?

En savoir plus

Pratiques non religieuses de méditation : bref historique

Le mouvement est né aux États-Unis, dans les années 1970. Un scientifique, docteur en biologie moléculaire, Jon Kabat-Zinn, décide d'adapter les techniques de méditation bouddhistes et de yoga et de les proposer pour traiter les douleurs des patients du département de cancérologie de l'hôpital du Massachussetts.
"Dès le début, il a l'idée de le faire de manière non religieuse, non confessionnelle, sans aucun mot étranger, simplement avec une approche scientifique", raconte Christian Miquel. "Son programme comptait dix semaines au début, puis est passé à huit semaines. Il l'a développé à l'hôpital, pour les particuliers, pour les entreprises, dans les milieux sportifs, dans les universités, etc."

En France, il faut attendre les années 2000 pour voir arriver la MBSR.
"L'Association pour le Développement de la Mindfulness (ADM) à laquelle j'appartiens, a été créée en 2010 pour structurer la discipline. C'est en quelque sorte le correspondant français du CFM (Center For Mindfulness in Medicine, Health Care and Society), l'organisme fondé par Jon Kabat-Zinn." 
Depuis environ six ans, on en entend beaucoup parler dans les médias français. Elle a été popularisée notamment par David Servan-Schreiber, Thierry Janssen ou Christophe André.
"Il y a plus d'une centaine d'instructeurs maintenant à l'ADM. La MBSR se développe beaucoup auprès des particuliers, dans l'entreprise ou dans les hôpitaux, comme à la Pitié Salpêtrière, à Saint-Anne, à Pompidou…"


                
Syndiquer le contenu