Publicité

Comment bloquer la spirale du burn-out

12,6 % de la population active risqueraient un burn-out en France, 24 % des agriculteurs, 20 % des artisans et chefs d'entreprise, 19 % des cadres. Sentiment de ne plus avoir d'énergie, désinvestissement de la relation avec l'autre, baisse de l'estime de soi… Les contours du burn-out sont encore flous mais il s'agit d'une pathologie sévère qui touche les "battants" et qui nécessite une prise en charge.

Source : Le Figaro, par Anne Prigent
 

Un Kama-Sutra scientifique pour lombalgiques

Mieux vaut la levrette quand l'homme a des douleurs en se penchant en avant, et les "petites cuillères" (allongés sur le flanc l'un derrière l'autre) pour celui qui craint de pencher le buste en arrière.

Source : Le Figaro, par Damien Mascret
 

Le tremblement thérapeutique, nouvelle technique anti-stress

La méthode TRE (trauma releasing exercises), qui consiste à provoquer des tremblements dans les membres, aurait un impact positif pour évacuer le stress. L'Américain David Berceli a développé cette méthode après avoir observé que les animaux, lorsqu’ils sont soumis à un stress intense, adoptent tous le même comportement : fuite ou combat, immobilité, puis tremblements des jambes. Ce tremblement permettrait d’évacuer les messagers chimiques accumulés après un stress.

Source : La Nutrition, par Sylviane Passard
 

Cancer : les Français plébiscitent les approches complémentaires

72 % des Français considèrent que les approches complémentaires sont importantes en complément des traitements médicaux contre le cancer, 9 % de plus qu'en 2013, selon le dernier Baromètre cancer Institut Curie-Viavoice. Yoga, sophrologie, hypnose ou sport recueillent les suffrages de 76 % des femmes et 67 % des hommes.

Source : Sciences et Avenir
 

Vaccinations : le dispositif français doit être réorganisé

Le dispositif actuel est "illisible, complexe et inégalitaire", selon l'avis que vient de rendre le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). La France et L'Italie sont les seuls pays en Europe à pratiquer l'obligation vaccinale qui est devenue néfaste, selon le HCSP, car elle a tendance à discréditer les autres vaccins qui sont "seulement recommandés".

Source : Le Point, par Anne Jeanblanc
 

Comment prolonger les bienfaits des vacances

L'état de grâce physique et psychique des vacances s'estompe rapidement, voici quelques conseils d'experts pour préserver son capital tonus :
- 30 minutes d'activité physique par jour : choisir une activité "plaisir", prendre les escaliers plutôt que les escalators, descendre une station de bus ou de métro avant la destination, se déplacer à vélo…

Source : Le Figaro, par Anne Prigent
 

Les Français encore et toujours attachés à leur modèle alimentaire

76 % des Français veillent à avoir une alimentation équilibrée et 59 % considèrent que manger est un plaisir. Selon une étude TNS Sofres pour le Salon international de l'alimentation, les consommateurs français considèrent que bien manger signifie "se faire plaisir" (61%), "manger équilibré" (63 %) et "varier ses repas" (59%).

Source : Santé Médecine
 

"Sans dents", une douloureuse réalité

7,7 dents absentes de plus que la moyenne de la population chez les personnes démunies âgées de plus 50 ans, selon une étude de 2002… L'expression "sans dents" attribuée à François Hollande fait référence à une triste réalité.

Source : Le Figaro, par Pauline Fréour
 

La mémoire pourrait être améliorée par stimulation électrique

Des pulsations magnétiques induisant un courant électrique dans le crâne permettent d'améliorer les performances de mémorisation. L'expérience a été menée aux États-Unis sur 16 adultes en bonne santé, de 21 à 40 ans, qui ont participé à deux séries de stimulations cérébrales magnétiques (TMS) de 20 minutes par jour pendant 5 jours.

Source : Futura-Sciences, par Marie-Céline Jacquier
 

Erreurs médicales chez les généralistes : à quoi sont-elles dues ?

Problèmes d'organisation, de coordination ou, dans 1 cas sur 5, manque de compétence du médecin… Une étude inédite qui vient d'être publiée dans le BEH (Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire) a analysé les "événements indésirables associés aux soins (EIAS)" dans 133 cabinets de médecins généralistes de 19 régions françaises, durant 1 se

Source : Sciences et Avenir
 
Syndiquer le contenu