Passer trop de temps devant les écrans réduirait le cortex cérébral des enfants

Des tracés différents dans le cerveau d'enfants utilisant smartphones, tablettes et jeux vidéo plus de 7 heures par jour ont été mis en évidence par des chercheurs états-uniens. L'étude a été réalisée par IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) auprès d'environ 4 500 enfants de 9 et 10 ans.

Source : Huffington Post
 

Inhalation contre le rhume : 4 recettes à base d'huiles essentielles

L'inhalation humide de certaines huiles essentielles décongestionne, dégage et soigne les nez bouchés en cas de rhume, rhinite, rhynopharyngite…

Source : Santé Magazine, par Sonia Deschamps, Jean-Michel Morel
 

Le sucre est-il l'ennemi public n° 1 ?

Source de maladies cardiovasculaires et d'obésité, le sucre est actuellement en ligne de mire, notamment dans une récente étude baptisée "Pure" (Prospective Urban Rural Epidemiology). Problème : il faut distinguer les différents types de sucre. Tous les glucides ne se valent pas : le glucose n'est pas le saccharose.

Source : Futura Sciences, par Arnaud Cocaul
 

Mycoses : traiter avec des huiles essentielles

Ces infections, dues à différents champignons microscopiques, sont localisées dans des endroits variés. Les mycoses peuvent être bénignes ou graves, aigues ou chroniques… Les huiles essentielles sont particulièrement indiquées dans leur traitement.

Viesaineetzen.com - Mycoses : traiter avec des huiles essentielles

On rencontre de plus en plus fréquemment ces infections causées par un champignon microscopique (voir encadré).
Les mycoses sont favorisées par la prise de certains médicaments (antibiotiques, chimiothérapie, traitements corticoïdes ou immunosuppresseurs). Elles touchent souvent les personnes souffrant d’un déficit immunitaire, en particulier les prématurés, les femmes enceintes, les personnes âgées, les malades du sida… Certains facteurs peuvent également jouer un rôle important dans son apparition : une alimentation mal équilibrée, le stress…

En savoir plus

En cause : des petits champignons

Les responsables des mycoses sont de minuscules champignons.
"Ceux que l'on rencontre le plus souvent sont des Candida. Ils provoquent des candidoses qui font partie des mycoses", explique Christophe Moyon. "Il y a d'autres agents en cause, comme les dermatophytes ou les trichophytons… Les Candida vivent notamment dans notre microbiote intestinal, sous forme de levure, en symbiose avec notre organisme. C'est comme un écosystème : à l'équilibre tout va bien et lorsqu'il y a déséquilibre, ils peuvent devenir pathogènes. Dans ce cas-là, le Candida change de forme. De levure, il se transforme en mycélium, des filaments qui présentent la particularité de pouvoir pénétrer à travers la barrière intestinale… L'immunité va alors se trouver complètement perturbée."

"Le Candida a une capacité de dissémination extrêmement importante", ajoute Alina Moyon. "Il perturbe la muqueuse intestinale qui devient plus perméable à d'autres molécules toxiques, d'où des intolérances, des allergies, des carences…"




Ayurveda, les trois profils : Vata, Pitta, Kapha

En ayurveda, le dosage des trois doshas ou humeurs, Vata, Pitta, Kapha, permet d'identifier la constitution qui est propre à chacun. L'objectif est de rétablir l'équilibre de ces doshas grâce à une hygiène de vie et des pratiques adaptées…

Viesaineetzen.com - Ayurveda, les trois profils : Vata, Pitta, Kapha

La médecine ayurvédique prend en compte l'être humain dans sa globalité, à la recherche d'un équilibre entre sa dimension corporelle, mentale et spirituelle (voir : L'Ayurveda, la médecine indienne traditionnelle).
Plusieurs techniques sont à la disposition du pratiquant : postures de yoga (asanas), respiration (pranayamas), méditation (dhyanas), rituels quotidiens (dincharyas), massages, alimentation (voir : Bien-être et âyurveda), plantes médicinales… Mais le programme indiqué est différent pour chacun et dépend de la constitution de la personne.

En savoir plus

Les profils Vata, Pitta, Kapha

Vata : morphologie mince, nature anxieuse
"Les Vata sont habités par le vent, l’énergie. Cela se traduit par un métabolisme rapide, avec une respiration et un rythme cardiaque soutenus ou encore un transit qui ne permet pas l’assimilation, d’où la maigreur du corps. Ils sont hyperactifs, nerveux et anxieux, voir insomniaques. Ils dorment peu, aiment travailler la nuit. Ils ont des problèmes de sécheresse cutanée, ou de façon interne comme de l’arthrite, sur le système nerveux ou encore les intestins. Ces grands anxieux sont abondamment générés par notre société moderne. Dans mes consultations, je vois beaucoup de prédominance Vata."

Pitta : morphologie entre-deux, nature passionnelle
"Les Pitta sont habités par le feu, d’où leur comportement défini en fonction de leurs émotions et sentiments. Ils ont un terrain inflammatoire assez fort d’où des problèmes d'infection au niveau de la peau et du sang, une facilité à attraper des maladies virales ou bactériennes, un métabolisme propice à la fermentation. Ce sont des passionnés et passionnels, pouvant passer d’un état en apparence calme à des excès de colère ou de rage. Ils peuvent être haineux, rancuniers, souvent dans l'excès d'un point de vue émotionnel."

Kapha : morphologie généreuse, nature placide
"Les Kapha sont habités par un mucus important, mélange de l’eau et de la terre. Ce mucus ralentit l’évacuation des fluides, mais aussi la digestion d’où une assimilation plus forte et le fait qu’ils grossissent très facilement. Cette masse qui se prend dans les tissus des os, muscle et gras apporte une lourdeur de corps, qui s’accompagne d’une lourdeur d’esprit. Ils aiment le calme, la tranquillité, faire des balades en forêt, rester chez soi, méditer, dormir longtemps, ne pas bouger. Ils peuvent développer des défauts comme le fait d’être envieux et possessifs."

Trois doshas dosés différemment
Cette constitution peut être évaluée en fonction du dosage de trois doshas : Vata, Pitta, Kapha.




8 smartphones épinglés car ils émettent trop d'ondes

8 téléphones portables sur 51 au-dessus de la norme française avec un DAS (débit d’absorption spécifique) supérieur à 2W/kg. C'est le résultat d'un test que vient d'effectuer l’ANFR (Agence nationale des fréquences) qui a pour mission notamment de contrôler l’exposition du public aux ondes électromagnétiques.

Source : La Nutrition, par Marie-Céline Ray
 

Progrès accomplis dans le monde en vue de l’élimination régionale de la rougeole, 2000-2017

Une baisse de 80 % du nombre de cas de rougeole dans le monde de 2000 à 2017… L’incidence de la maladie a reculé de 83 %, passant sur la même période de 145 à 25 cas par million d’habitants. Le nombre de décès qui lui sont attribuables a diminué de 80 %.

Source : Relevé épidémiologique hebdomadaire de l'OMS
 

La mauvaise alimentation tue dans tous les pays du monde

Malnutrition chronique, retard de croissance, carence en nutriments, maigreur, surpoids ou obésité : tous les pays du monde sont touchés par les divers problèmes de santé liés à l’alimentation.

Source : Le Figaro, par Delphine Chayet
 

Traitement de l'hypertension : ne pas viser trop bas (revue Prescrire)

Viser une pression artérielle un peu en dessous de 140/90 suffit à une prévention efficace, selon la revue Prescrire qui s'appuie sur une synthèse d'études réalisée en 2017 par un groupe du Réseau Cochrane.

Source : Pyschomédia
 

10 tisanes pour allier plaisir et santé

Infusées 10 à 15 minutes avec une eau entre 80°C et 95°C, les plantes ont des vertus prouvées scientifiquement… Par ailleurs boire une tisane est un bon moyen de s’hydrater et de se réchauffer l’hiver.

Source : La Nutrition, par Marie-Charlotte Rivet Bonjean
 
Syndiquer le contenu