Un nouvel antibiotique découvert dans la forêt tropicale mexicaine

La phazolicine est un antibiotique émis par une bactérie qui vient d'être découverte dans la forêt tropicale mexicaine et qui, à l'état naturel, protège des haricots sauvages contre ses agresseurs néfastes. Cette nouvelle molécule a été mise à jour par une équipe internationale composée de chercheurs russes, états-uniens et français.

Source : Futura Sciences, par Julien Hernandez
 

Grossesse : la pollution de l’air suspectée d’augmenter le risque de fausse-couche

Un risque accru de fausse couche au premier trimestre de la grossesse en cas d'exposition à un air pollué… C'est ce que vient de montrer une étude chinoise réalisée auprès de 255 000 femmes ayant commencé une grossesse à Pékin entre 2009 et 2017 et dont 6,8 % ont subi une fausse couche au premier trimestre de grossesse.

Source : Le Figaro, par Cécile Thibert
 

Vers une médecine intégrative en France ?

Elles sont entrées depuis plusieurs décennies dans la vie des Français. Les médecines alternatives et complémentaires sont intégrées dans des parcours de soins où l'on prend garde à ne pas traiter seulement un organe mais des individus.

Viesaineetzen.com - Vers une médecine intégrative en France ?

Il y a une certaine spécificité française quant aux relations tumultueuses entre la médecine conventionnelle et les médecines complémentaires et alternatives (MCA). On a observé récemment une forte agressivité à l'égard de l'homéopathie, taxée de "fake med" et de ses praticiens traités de "charlatans" par des confrères médecins (voir : L'appel de 124 professionnels de la santé contre les "médecines alternatives").

Pour renouer les fils du dialogue, Philippe Denormandie, médecin, chirurgien, praticien hospitalier, directeur des relations santé chez NEHS et membre du Conseil de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie), vient de publier un livre collectif* réunissant 52 contributeurs, en codirection avec Véronique Suissa, psychologue, et Serge Guérin, sociologue. Interview.

En savoir plus

Des dérives sectaires ?

Y'a-t-il des dérives sectaires dans les MAC ?
Philippe Denormandie : Il y a des propositions thérapeutiques dont il faut se méfier à partir du moment où elles répondent à trois critères simples. Quand quelqu'un vous dit "j'ai la solution miracle, arrêtez tous vos autres traitements, je vais vous guérir avec mon système uniquement", il faut commencer à s'inquiéter. Quand, en plus, la personne vous dit "ne faites confiance qu'à moi et coupez-vous de votre environnement personnel", il faut vraiment s'inquiéter beaucoup. Enfin il faut partir en courant si en plus, vous découvrez que, derrière cela, il y a un vrai modèle économique et qu'on vous demande de plus en plus d'argent pour acquérir telle ou telle substance ou matériel.

Que pensez-vous de la prochaine suppression de la Miviludés (mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) ?
PhD : Dans ses travaux, la Miviludés a permis de bien identifier à quel moment on se situe dans la dérive. Que la mission soit rattachée au ministère de l'Intérieur ou non, peu importe, ce n’est pas le vrai sujet. Ce qui est important c'est qu'on puisse poursuivre cette dynamique de vigilance et de surveillance tout en sensibilisant autour des bonnes pratiques afin d'éclairer la population sur les dérives à caractère sectaire, notamment celles gravitant autour du champ de la santé.




Aliments fermentés : du vivant dans l'assiette !

Pain au levain, fromage, vin, saucisson, yaourt, choucroute, olives, cornichons… Ce sont tous des aliments fermentés. La fermentation est à la fois un bon mode de conservation et un atout pour la santé. Elle peut être pratiquée à l'échelle familiale.

Viesaineetzen.com - Aliments fermentés : du vivant dans l'assiette !

Depuis des millénaires, la fermentation a été utilisée sous tous les climats pour conserver les aliments. Important hier en l'absence de réfrigérateur ! Et excellent aujourd'hui pour lutter contre le gaspillage alimentaire !

En savoir plus

Différents types de fermentation

- Fermentations lactiques ou lactofermentations : des lactobactéries qui produisent de l'acide lactique à partir de nombreux sucres alimentaires.

- Fermentations alcooliques : des levures ou champignons qui produisent de l'alcool à partir de différents sucres et provoquent un dégagement de dioxyde de carbone (bulles).

- Fermentations mixtes : des bactéries et des levures qui sont à l'œuvre ensemble (pain au levain, kombucha, bière de gingembre, kéfir…).

- Fermentations fongiques : des moisissures (champignons pluricellulaires) qui, par exemple, affinent les fromages ou transforment le soja en tempeh.

(Source : Je découvre la fermentation, Du vivant dans mon assiette, Hélène Schernberg et Louise Browaeys, édition Terre Vivante)




Nutrition : qu’est-ce qu’une alimentation "équilibrée" aujourd’hui ?

Un décès prématuré sur cinq est dû au déséquilibre alimentaire dans le monde (11 millions). C'est plus que le tabac (8 millions).

Source : Le Figaro, par Christine Baudry
 

Cigarette électronique : le point sur les effets connus sur la santé

Carbonyles volatils, espèces réactives de l'oxygène, furannes, métaux (nickel, plomb chrome)… Beaucoup de ces substances émises par les cigarettes électroniques sont toxiques pour les poumons.

Source : Futura Sciences, par Julien Hernandez
 

Les femmes ont une meilleure espérance de vie que les hommes mais pas forcément la santé

À 65 ans, une femme a près de quatre années de plus à vivre qu'un homme, mais une seule année en bonne santé. C'est le résultat d'une étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) qui a comparé l'espérance de vie à la naissance et l'espérance de vie "sans incapacité" des hommes et des femmes.

Source : Huffington Post
 

6 conseils pour rééquilibrer votre terrain avant l'hiver

Avant d'affronter la période éprouvante de novembre à février, quelques conseils issus de la médecine traditionnelle chinoise (application Zen by Step)…

Source : Alternative Santé, par Lucile de la Reberdiere
 

Les sachets de thé libèrent des milliards de micro particules de plastiques dans votre tasse

11,6 milliards de microparticules de plastique dans un seul sachet, auxquels il faut rajouter 3,1 milliards de nanoparticules… C'est ce qu'on mesuré des chercheurs canadiens en plongeant des sachets de thé en plastique (nylon, PET ou polypropylène) de 4 marques différentes (non révélées) dans de l'eau à 95°C. Ils ont observé le résultat au microscope électronique.

Source : Futura Sciences, par Nathalie Mayer
 

Pesticides SDHI : "L’Anses n’a pas pris la mesure du drame"

L'Anses est "totalement discréditée" aux yeux de Pierre Rustin, directeur de recherche au CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et responsable d’une équipe de recherche à l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) qui a donné l’alerte sur la toxicité des fongicides SDHI (voir : Reporterre, par Pierre Rustin

 
Syndiquer le contenu