Comment survivre à la canicule sans climatiseur (et de façon écolo)

Les climatiseurs sont énergivores et polluants, comment les éviter en période de canicule ?

Source : We Demain, par Albane Guichard
 

Crèmes solaires : comment bien les choisir et protéger la peau de ses enfants ?

Surprise : les bio et les plus chères sont loin d'être les plus efficaces des crèmes solaires pour enfants ! Sur les 20 produits testés dans la dernière enquête de l'UFC Que Choisir, 7 contiennent du phénoxyéthanol, conservateur très controversé, avec des effets toxiques à haute dose, et seulement 2 contiennent des perturbateurs endocriniens.

Source : 20 Minutes, par Anissa Boumediene
 

Les lignes à haute tension représentent un risque "possible" de leucémie chez les enfants

Les champs magnétiques à basses fréquences pourraient représenter un risque "possible" de leucémie, à long terme, pour les enfants vivant à proximité, selon l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire).

Source : 20 Minutes
 

Autisme : un additif alimentaire pourrait être la cause de l'augmentation des cas selon des chercheurs

L'acide propionique (E280) endommage les cellules souches neurologiques lorsqu'il se présente en grande quantité. C'est ce qu'ont découvert des chercheurs états-uniens lors d'une étude en laboratoire. Cet additif réduit le nombre de neurones et provoque une surproduction de cellules gliales. Ces dernières, lorsqu'elles sont en trop grande quantité, perturbent la connectivité entre les neurones et causent de l'inflammation.

Source : Psychomédia
 

Un lien direct découvert entre fibromyalgie et microbiote

Une vingtaine d'espèces de bactéries en plus ou en moins dans le microbiote intestinal des personnes atteintes de fibromyalgie… C'est le constat qu'on fait des chercheurs canadiens en examinant le microbiote de 156 personnes parmi lesquelles 77 étaient atteintes de cette affection chronique.

Source : Futura Sciences, par Marie-Céline Ray
 

Les mesures efficaces pour réduire la consommation de boissons sucrées

Diminuer la disponibilité des boissons sucrées, augmenter leur prix, faire des étiquettes informatives simples, promouvoir et faciliter l'accès aux boissons saines, notamment dans les écoles et à la maison, développer l'information par le biais de campagnes axées sur le choix santé en matière de boissons… Ce sont les mesures à mettre en place pour réduire la consommation des sodas et boisson

Source : La Nutrition, par Juliette Pouyat
 

Trop travailler fait vieillir plus vite

L'ADN vieillit six fois plus vite que la normale pendant une année de travail intensif… C'est le constat qu'on fait des chercheurs états-uniens en mesurant les télomères de 250 étudiants en médecine dans le cadre de leur première année d'internat. Les télomères, ces extrémités des chromosomes, sont reconnus comme des marqueurs du vieillissement cellulaire.

Source : Alternative Santé, par Jean-Pierre Giess
 

Trouver sa propre façon de bien manger

Il n'existe pas une alimentation qui soit bénéfique pour tout le monde. Chaque être humain a son propre régime idéal. Mais encore faut-il parvenir à l'identifier…

Viesaineetzen.com - Trouver sa propre façon de bien manger

Les derniers développements de la recherche scientifique sont formels : il n'y a pas une bonne façon de manger, valable pour tout le monde. Pourquoi ? Parce que nous avons tous dans nos intestins un microbiote dont la composition est différente (voir : L'intestin, un rôle stratégique dans notre santé et Surpoids et obésité, le rôle du microbiote intestinal). C'est ce microbiote qui envoie des messages au cerveau et régule le métabolisme de chaque individu. En clair, les petites bestioles qui habitent dans notre intestin conditionnent largement nos besoins et nos envies en matière d'alimentation.

En savoir plus

L'échelle de la faim

5. Je me sens malade, j'ai mal au cœur tellement j'ai mangé.
4. je me sens mal, j'ai trop mangé, je suis ballonné, je déboutonne mes vêtements.
3. J'ai l'estomac agréablement plein, j'ai bien mangé.
2. J'ai encore faim, je pourrais encore manger.
1. J'ai commencé à manger, il me reste plein de place.
0. Je suis bien, je suis heureux, en harmonie.
-1. Ai-je faim ? Ou non ? Je ne sais pas trop si j'ai faim.
-2. Je commence à avoir faim.
-3. J'ai un peu faim, je sens qu'il faudrait que je mange pour avoir plus d'énergie.
-4. J'ai très faim, je suis irrité, j'ai mal au ventre, à la tête…
-5. Je meurs de faim, je mangerais n'importe quoi, je me sens faible.

(Extrait de Quand l'alimentation nous bouffe la vie, Chine Lanzmann et Gabriella Tamas, éditions Eyrolles) 

Un "feu métabolique" différent
"Comme il n'y a pas un habit qui va à tous les corps humains, il n'y a pas une façon de manger qui soit bonne pour tout le monde", explique Chine Lanzmann, coach professionnelle*. "Chacun va digérer et métaboliser d'une façon différente. L'ail peut être très bon pour moi et très mauvais pour mon voisin. Le chou cru sera repoussant pour les uns, délicieux pour les autres…"




L’homme ingère des particules de plastique par milliers et en produit toujours plus

Jusqu’à 52 000 microparticules de plastique par an sont ingérées par l'organisme d'un homme adulte, selon une étude canadienne. Le chiffre passe à 121 000 si l'on prend en compte la respiration. Morceaux de vêtements synthétiques, de pneus, de lentilles de contact ou autres s'infiltrent dans la nourriture et dans l'air.

Source : Le Monde
 

La malbouffe est-elle responsable du boom des allergies ?

En cause : des composés qui se forment lors de la cuisson, les AGE, produits terminaux de la glycation, qui sont présents en grande quantité dans les aliments industriels (chips, biscuits, chocolat…). Une étude italienne effectuée auprès de trois groupes d'enfants de 6 à 12 ans et publiée le 8 juin dernier, a montré une corrélation entre les niveaux sous-cutanés d'AGE et la consommation de malbouffe.

Source : Futura Sciences, par Céline Deluzarche
 
Syndiquer le contenu