n/a
n/a

Lutter contre la maladie de Lyme

Elle fait partie des maladies émergentes et certains experts parlent d'une pandémie mondiale. Difficile à diagnostiquer et à traiter, la maladie de Lyme fait l'objet de controverses au sein du monde scientifique. Un nouveau scandale sanitaire ?

Viesaineetzen.com - Lutter contre la maladie de Lyme

Il s'agit d'une maladie infectieuse, non contagieuse, due à une bactérie en forme de ressort, la borrélie (du genre Borrelia), dont la cousine est à l'origine de la syphilis. Cette charmante bestiole se transmet à l'occasion d'une morsure de tique. Il y aurait en France de 12 000 à 15 000 nouveaux cas par an.*

La promenade en forêt est la situation favorite pour se faire contaminer. En France, ça se passe surtout en Alsace, Lorraine, Limousin, Auvergne et Rhône-Alpes. Mais de plus en plus d'espaces naturels sont touchés : campagne, prairies, buissons et même les jardins publics de nos cités.*

Publicité

En savoir plus

Des tests controversés

Le test Elisa
Il est censé être le premier test à effectuer. Mais il n'est pas opérant au premier stade de la maladie et très peu précis aux stades 2 et 3. Il ne détecte que 3 souches de borrélie sur 15, son efficacité serait d'environ 5 %.**

Le Western Blot
Il est censé n'intervenir qu'en cas de test Elisa positif ou douteux. Il est un peu plus précis que ce dernier mais ne détecte que 5 souches sur 15.**

La fiabilité de ces tests sérologiques est fortement contestée.
Il en existerait de plus fiables mais ils ne sont pas reconnus en France. De nombreux malades choisissent donc de faire des tests en Allemagne puis d'aller se faire traiter dans des cliniques spécialisées en Suisse, Hongrie, Pologne, Allemagne ou Inde.**

Se protéger
Le meilleur moyen de lutter contre cette maladie est la prévention.




Alimentation : éviter l'acidité ?

Bien équilibrer acide et base dans notre organisme serait largement bénéfique pour notre santé. Il y aurait des aliments à privilégier et ce ne sont pas toujours ceux qu'on croit…

Viesaineetzen.com - Alimentation : éviter l'acidité ?

L'acidité trop importante de notre sang serait à l'origine de nombreuses perturbations de l'organisme. Selon certains experts (voir encadré), nous aurions donc tout intérêt à équilibrer acide et base dans notre corps. Pour cela, il nous faudrait opter pour une alimentation à dominante alcaline (base).

Publicité

En savoir plus

Une notion controversée

L'équilibre des saveurs alimentaires a une importance fondamentale dans les médecines traditionnelles orientales. Par exemple, la médecine traditionnelle chinoise et l'âyurveda recommandent de trouver une combinaison harmonieuse entre les saveurs acide, amère, douce, piquante, salée et astringente.

La théorie de l'équilibre acido-basique a été développée en Occident par Franz Xaver Mayr, gastro-entérologue autrichien (1875-1965), et Howard Hay, médecin états-unien (1866-1940). C'est un des principes de base de la naturopathie.
Elle a été approfondie et popularisée plus récemment par les travaux de Catherine Kousmine et de Christopher Vasey mais n'est, pour l'instant, pas encore étayée par des études scientifiques. À chacun de faire sa propre expérience…***

Perturbations dues à l'hyperacidité
Selon Christopher Vasey*, naturopathe, trop d'acides dans notre sang ralentirait le fonctionnement enzymatique et pourrait donc, par voie de conséquence, entraîner une fatigue chronique, une irritabilité ou une tendance dépressive. 




Le clou de girofle : champion pour les antioxydants !

Reconnaissable à son odeur caractéristique qui évoque irrésistiblement le cabinet du dentiste, il parfume de nombreux plats et desserts. Son huile essentielle soulage les douleurs dentaires et possède bien d'autres propriétés.

Viesaineetzen.com - Le clou de girofle : champion pour les antioxydants !

Originaire de l'archipel des Moluques, en Indonésie, il arrive en Europe vers le 4e siècle. Il est alors aussi recherché que le poivre (voir encadré). Aujourd'hui, le clou de girofle de meilleure qualité est toujours produit principalement en Indonésie mais aussi en Tanzanie.

Publicité

En savoir plus

Depuis des millénaires

Des archéologues ont découvert un clou de girofle sur un site mésopotamien vieux de 1 700 ans avant J.C.
On en trouve la trace en Inde dans des écrits ayurvédiques vieux de plusieurs millénaires ainsi que dans le Ramayana, écrit vers 200 av. J.C.
En Chine, on l'utilise déjà sous la dynastie des Han (206 av. J.C. – 220 après J.C.) pour ses propriétés médicinales et culinaires. Avant de se présenter devant l'empereur, un courtisan devait purifier son haleine en mâchant un clou de girofle.
Il était apprécié dans l'Antiquité, chez les Grecs et les Romains.
Chez nous, il devient à la mode au Moyen-Âge où il est considéré comme un remède universel : les oranges cloutées de girofle étaient censées, par exemple, protéger contre la peste. À l'époque de Shakespeare, on le portait à la ceinture contre les mauvaises odeurs.

Au 18e siècle, Pierre Poivre, missionnaire français devenu Intendant des Isles de France (Île Maurice) et de Bourbon (La Réunion), prend conscience de l'intérêt du commerce des épices, monopolisé par les néerlandais. Il parvient à casser ce monopole en introduisant sur ces îles des plants de muscadiers et girofliers.

Cousin de l'eucalyptus
Le giroflier, qui peut atteindre jusqu'à 20 mètres de hauteur, est cousin de l'eucalyptus, du myrte ou du goyavier, tous de la famille des myrtacées.
On en consomme le bouton floral, blanc rosé, qui, une fois séché au soleil, prend une teinte brun foncé : le clou de girofle.




Médecine traditionnelle chinoise : les méridiens de l'été

Pour se glisser dans l'énergie de la saison, on peut stimuler les méridiens Cœur, Maître Cœur, Intestin Grêle et Triple Réchauffeur.

Viesaineetzen.com - MTC : les méridiens de l'été

Selon la tradition chinoise, durant l'été, les énergies du ciel et de la terre forment un couple uni. C'est l'expansion ultime du Yang qui se traduit par la fécondité de la terre, le foisonnement du végétal, la diversité des couleurs et des odeurs* (Yin-Yang : voir encadré).

Publicité

En savoir plus

Quelques notions de base

Yin-Yang et énergie vitale
Yin et Yang sont deux principes premiers qui interagissent en permanence, s'entremêlent et se transforment l'un l'autre en un mouvement cyclique. C'est le fondement de la pensée extrême-orientale : l'implication réciproque des contraires.

Le Yin et le Yang représentent les principes binaires terre/ciel, lune/soleil, nuit/jour, féminin/masculin, froid/chaud… Par exemple sur le corps, les organes sont Yin, les entrailles sont Yang. Les parties intérieures sont Yin, les parties extérieures sont Yang. Le Yin est relaxant, humidifiant, lié au refroidissement, le Yang est activant, séchant, lié au réchauffement. Toute être vivant possède à la base un Yin et un Yang en équilibre. Le déséquilibre est dû à des facteurs extérieurs.

L'interaction du Yin et du Yang crée l'énergie vitale (ou Qi, prononcer "tchi").

Un réseau de 20 méridiens principaux
La médecine traditionnelle chinoise (MTC) considère que le Qi circule dans le corps sur des trajets immatériels appelés "méridiens", comme des rivières d'énergie. Ces derniers sont répartis symétriquement et forment un réseau organisé reliant les régions profondes et superficielles du corps. Ils permettent d'équilibrer le fonctionnement de l'organisme.

Il existe 20 méridiens principaux : 12 méridiens dits "réguliers" et 8 méridiens ou vaisseaux dits "extraordinaires".

Rééquilibrer les énergies
Le long des ces méridiens, la stimulation de certains points à l'aide d'une aiguille d'acupuncture ou de la pression d'un doigt (généralement le pouce ou le majeur), permet d'améliorer l'équilibre énergétique du corps (voir : Le Tui Na, massage traditionnel chinois et La médecine chinoise en France).

L'été en MTC
Les saisons chinoises ne se calquent pas sur les solstices et les équinoxes. Le passage d'énergie de l'été débute le 6 mai et dure jusqu'au 22 juillet où l'intersaison amène alors jusqu'à l'automne qui commence le 8 août.




La réflexologie plantaire, c'est le pied ?

Pratique manuelle de bien-être, la réflexologie plantaire permettrait de soutenir le processus d'autoguérison dans de nombreux domaines physiques, psychiques et émotionnels. En automassage ou dans le cadre de consultations avec un professionnel.

Viesaineetzen.com - La réflexologie plantaire, c'est le pied ?

Il s'agit d'une technique manuelle de massage et d'acupression sur l'ensemble des pieds qui est censée encourager le processus d'autoguérison naturel du corps humain.
"La réflexologie est une thérapie holistique qui soutient les processus biologiques de régulation de l'organisme. Elle agit non seulement sur les symptômes mais également sur le terrain qu'elle va rééquilibrer", explique Murielle Toussaint, journaliste et naturopathe*.

Publicité

En savoir plus

Exemples : toux, déprime, digestion difficile

Toux sèche
Les zones réflexes à stimuler sont les poumons et le côlon avec une goutte d'huile essentielle (HE) d'eucalyptus citronné (massage lent et profond). Autres zones à stimuler : diaphragme et trachée.

Déprime
Les zones réflexes à stimuler sont l'intestin grêle et le cœur avec une goutte d'HE de néroli (massage léger et rapide). Autres zones à stimuler : poumons, reins, hypophyse.

Digestion difficile
Les zones réflexes à stimuler sont l'estomac et la rate avec une goutte d'HE de coriandre (massage léger et rapide). Autres zones à stimuler : pancréas, foie, glandes surrénales.

Source : Mon cahier de réflexologie plantaire, Murielle Toussaint, éditions Mosaïque-Santé

Une pratique ancestrale
Cette pratique existe depuis l'Antiquité.
"En Asie, notamment en Chine et en Inde, les techniques de réflexologie sont utilisées avec succès dans la médecine traditionnelle depuis des millénaires. On a même trouvé des dessins témoignant de l'utilisation d'une thérapie analogue dans l'Égypte antique et dans la civilisation Inca."




Difficile d'être un "cerveau droit" !

Atypiques, intuitifs, créatifs, les "cerveaux droits" ont souvent du mal à trouver leur place car ils ne rentrent pas dans le moule. Mais ils peuvent profiter de leurs singularités et faire un travail sur eux-mêmes pour s'adapter au monde majoritaire des "cerveaux gauches"…

Viesaineetzen.com - Difficile d'être un "cerveau droit" !

Un peu comme le vilain petit canard du conte d'Andersen, il existe des personnalités qui sortent des sentiers battus, qui ont du mal à se faire entendre et à s'intégrer dans la société.

Publicité

En savoir plus

Neuf formes d'intelligence

Howard Gardner, psychologue états-unien, a répertorié neuf formes différentes d'intelligence.

L'intelligence logico-mathématique
Elle permet de calculer, de mesurer, de faire preuve de logique, d'analyser les causes et conséquences d'un phénomène ou d'une action, de catégoriser et d'ordonner. Le calcul du Q.I. (Quotient Intellectuel) permet de la mesurer.

L'intelligence verbale ou linguistique
Elle permet d'utiliser le langage pour comprendre les autres et exprimer ce que l'on pense. Le calcul du Q.I. permet aussi de la mesurer.

L'intelligence spatiale
Elle permet de se faire une représentation spatiale du monde.

L'intelligence intrapersonnelle
Elle permet de se comprendre soi-même, de décrypter ses émotions, d'être en contact avec ses besoins, ses désirs.

L'intelligence sociale ou interpersonnelle
Elle permet de comprendre les autres, de réagir avec eux de façon correcte et adaptée, elle favorise l'empathie, la coopération, la tolérance.

L'intelligence corporelle-kinesthésique
Elle permet de réaliser une activité physique, d'utiliser son corps pour exprimer une idée ou un sentiment.

L'intelligence musicale, rythmique
Elle permet de reconnaître les modèles musicaux, de les interpréter, de les créer.

L'intelligence naturaliste
Elle permet d'être sensible à l'environnement, à la nature, au vivant.

L'intelligence existentielle ou spirituelle
Elle permet de se situer dans le cosmos, de se questionner sur la destinée, le sens et l'origine des choses, de se construire des règles de vie.




Bien bouger pour grandir harmonieusement

Faire jouer son bébé de manière prolongée en position ventrale, le laisser ramper autant qu'il le souhaite sans tenter d'accélérer l'arrivée des premiers pas, privilégier tous les jeux et exercices qui permettent d'exercer l'équilibre… Des pistes d'idées pour favoriser le développement de l'enfant, de 0 à 6 ans…

Viesaineetzen.com - Bien bouger pour grandir harmonieusement

Courir, sauter, pédaler, bouger de manière spontanée et ludique… Jongler avec des balles, jouer au ballon, à la marelle, aux osselets, sauter à la corde… C'est ce que doivent faire les enfants pour connaître un développement harmonieux, selon Liesbeth Verhoeven, diplômée en éducation physique et en neurosciences, thérapeute par le mouvement*. Or il semblerait qu'aujourd'hui près d'un enfant sur trois présente un retard de développement moteur. En cause : les écrans (télévisions, tablettes et consoles) et l'environnement urbain insuffisamment sécurisé.

Publicité

En savoir plus

Développer la motricité fine

Quelques idées d'exercices pour développer la motricité fine*…
- Faire tourner un stylo entre les doigts.
- Tapoter la table du bout des doigts.
- Tourner les pouces.
- Faire tourner les toupies.
- Jouer aux billes.
- Faire des petites boules de pâte à modeler.
- Serrer et desserrer des vis et des écrous.
- Pétrir de la pâte pour faire des biscuits.
- Faire et défaire des nœuds.
- Plier des petits bateaux.
- Faire des jeux d'ombre avec les mains.
- Tourner la clé dans la serrure.
- Dessiner sur un tableau, effacer et recommencer.
- Peler des mandarines.
- Pendre le linge avec des pinces à linge.
- Etc.

"Balancez-moi !"
Dès l'étape intra-utérine, les micromouvements de balancements aident à former le cerveau et stimulent les millions de connexions qui font le système nerveux. D'où l'intérêt pour la future maman de se bercer régulièrement dans une chaise à bascule et de continuer pendant sa grossesse à pratiquer un exercice physique adapté.




Enrichir le sol de son jardin

Composts, engrais verts, paillages, associations de plantes… La permaculture propose des solutions astucieuses pour travailler la terre de nos jardins…

Viesaineetzen.com - Enrichir le sol de son jardin

Depuis quelques années, l'agriculture vit une nouvelle révolution. Elle redécouvre l'importance du sol et de son microbiote (voir : Une agriculture pour nourrir l'humanité). C'est vrai aussi dans nos jardins où, grâce aux enseignements de la permaculture, nous sommes en train de passer à une prise en compte globale du sol, des végétaux et des auxiliaires (voir : Je fais mon jardin potager en permaculture). Mais pas besoin d'attendre d'en maîtriser tous les concepts pour commencer à enrichir le sol de son jardin avec des gestes simples !

Publicité

En savoir plus

Faire connaissance avec sa terre

Le "test de la bêche" n'est pas très compliqué… "Il faut prendre une bêche et retirer un gros bloc de terre d'environ 40 cm de profondeur", explique Blaise Leclerc*. "On émiette petit à petit ce bloc de terre et on observe si le sol est tassé, s'il est riche en vers de terre… On peut ensuite en mettre une petite quantité dans un bocal et secouer fortement. On apprécie alors la texture, la composition en particules minérales en fonction de leur taille : des plus gros, les sables, aux plus fins, les limons et les argiles."

Ce test va donner des indications sur la façon de jardiner, notamment au niveau de l'arrosage. En été, il faudra arroser tous les deux jours un sol sableux, bien aéré. Une fois par semaine pourra suffire pour un sol plutôt argileux.


                
Syndiquer le contenu