Écoanxiété, solastalgie, psycoterratie… De quelle éco-émotion souffrez-vous ?

85 % des Français s’inquiétaient du réchauffement climatique en 2018, selon un sondage Ifop (8 % de plus qu'en 2015). Le chiffre était de 93 % pour les 18-24 ans. Les désordres écologiques suscitent de nouveaux affects et de nouvelles émotions. Dépression, activisme, culpabilité ou déni du danger, les psys ont trouvé un nouveau vocabulaire pour cerner ces nouveaux maux :
- éco-anxiété : forte appréhension des dangers qui pèsent sur la planète ;
- solastalgie : malaise déclenché par une expérience directe de destruction de l’environnement ;
- psycoterratie : tristesse d’être déconnecté et éloigné de la nature ;
- écoagnosie : indifférence à l'écologie due à une amnésie environnementale.
L'écopsychologie, née dans les années 1990, peut donner lieu aujourd'hui à une "écothérapie". Conseil : transformer sa peur en action (jardinage, balades en forêts, écogestes ou militantisme).

Source : We Demain, par Alice Pouyat
 

La revue de presse

75 % des ménages ont utilisé au moins une fois un pesticide dans l'année :...

Une "consigne" qui consiste à collecter des bouteilles plastique pour les recycler...

Un décès prématuré sur cinq est dû au déséquilibre...

Carbonyles volatils, espèces réactives de l'oxygène, furannes, métaux (...

Avec 1,01 sinistre déclaré pour 100 professionnels de santé en 2018, le taux d...

À 65 ans, une femme a près de quatre années de plus à vivre qu'un homme...