Édito de Franck Arguillère

On peut penser ce qu'on veut de la nébuleuse Nuit debout, de ce fourmillement d'idées plus ou moins réalistes et structurées. On peut ne pas apprécier un mouvement plus ou moins noyauté par des groupuscules politiques, plus ou moins débordé par les éternels casseurs qui n'en finissent pas de démolir les causes qu'ils prétendent défendre. On peut aussi rester perplexe sur le déclencheur de ce mouvement : la loi El Khomri méritait-elle autant de haine ? On peut enfin s'interroger sur les débouchés concrets de ce happening collectif.

Mais Nuit debout a tout d'abord (et c'est beaucoup !) le mérite d'offrir à ceux qui y participent un défoulement festif et fraternel en contrecoup d'une année lourde marquée par le poids des attentats et de l'état d'urgence.
Il a également l'intérêt de remettre au centre du débat public un certain nombre de valeurs éthiques qui correspondent à ce qu'Edgar Morin appelle "l'urgence de l'essentiel".

Et puis je trouve qu'il y a quelque chose de joli dans la dénomination. Debout ! Debout là-dedans ! Être debout veut dire affirmer ses choix, exprimer ses attentes, ses besoins, ses ressentis. Être debout veut dire se prononcer en toute indépendance d'esprit. Indépendamment des injonctions des forces économiques, de la publicité, de la communication. Indépendamment du prêt à penser des idéologies et des religions de tous poils.
On voit bien que cette attitude rejoint un courant de fond très puissant dont nous nous faisons l'écho quotidiennement ici, où l'on parle d'être acteur de sa consommation, de sa santé, de son travail, du respect de la planète. Gagner la capacité de ne pas passer que la nuit debout. Mais toute sa vie.

La revue de presse

Ils peuvent pénétrer dans les cellules des reins et des intestins, pas seulement...

Elle fait baisser certains marqueurs autant qu'un anti-inflammatoire de référence, le...

Les médicaments anti-rhume à base de pseudoéphédrine sont contest...

Le virus ToBRFV (Tomato Brown Rugose Fruit Virus) est particulièrement dangereux pour la...

L’interdiction en 2022 de "la production, du stockage et de la vente de produits...

100 % de plastique recyclé d’ici à 2025… La loi contre le gaspillage...