Édito de Franck Arguillère

Franck ArguillèreToujours en tête des causes de mortalité en France avec 148 000 victimes en 2012, le cancer fait l'objet d'un troisième plan qui a été lancé ces jours-ci à grand renfort médiatique. Il ne faut pas se voiler la face, malgré les progrès constants de la médecine, l'épidémie explose. On le voit malheureusement autour de nous : qui n'a pas un proche qui a été ou est touché par cette maladie ? Heureusement, il y a quelques bonnes nouvelles…
La première c'est que les cancers les plus courants, prostate chez l'homme et sein chez la femme, sont aujourd'hui plus souvent soignés et guéris.
La deuxième c'est qu'environ 40 % des cancers pourraient être évités, dixit l'Institut National du Cancer. Comment ? En pratiquant une activité physique régulière, en arrêtant le tabac, en modérant sa consommation d'alcool, en évitant la surexposition aux rayons UV, en favorisant dans son alimentation les facteurs nutritionnels protecteurs…

Dommage que les autorités n'aillent pas jusqu'au bout du raisonnement. Les pollutions environnementales seraient en cause dans la progression constante de la maladie, inclues depuis quelques années les ondes électromagnétiques, selon Dominique Belpomme, cancérologue et président de l'ARTAC (Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse). C'est aussi la thèse de l'ONG Réseau Environnement Santé (RES), qui dénonce la focalisation sur le tabac alors que "les connaissances scientifiques actuelles montrent le rôle majeur joué par les perturbateurs endocriniens".

En matière de prévention, l'effort principal devrait donc porter aujourd'hui sur une mobilisation nationale pour réduire les pollutions dans tous les secteurs d'activité.
En attendant la lente maturation de la pensée collective, nous pouvons chacun à notre échelle tenter de bannir le plus possible dans notre consommation les produits contaminés par les substances toxiques en privilégiant par exemple le bio. Mais encore faut-il que nous acceptions d'ouvrir les yeux sur une réalité pas toujours agréable, que nous nous mettions en mouvement et que nous consentions à changer nos habitudes !

La revue de presse

Anguille européenne, moineau domestique, tortue luth en Guyane et au Costa Rica, gorille des...

En circulant chez l'être humain, le SARS-CoV-2 évolue et la surveillance de ces...

En France, seulement 59 % de la population indiquent vouloir se vacciner contre le Covid-19, selon...

Il faut se frictionner les mains au moins 20 secondes, sans rincer, avec une solution contenant de...

75 % des Français ne font aucune restriction sur leur régime alimentaire ou se disent...

Pour que les gens se sentent à l'aise et bienvenus, qu'ils se sentent acceptés,...