Étiopathie

L’étiopathie se présente comme une médecine manuelle fondée sur la recherche et l’analyse des sources des problèmes de santé. En identifiant et en traitant la cause de la pathologie, on espère éliminer les effets.

Du grec Aïtia : cause,
Pathos : souffrance.

À partir des traditions ancestrales du reboutement, Christian Trédaniel crée l'étiopathie en 1963, et l'officialise en 1986 en créant un Régistre National des Etiopathes.

L'étiopathie est une pratique naturelle, sans prescription de médicaments ou d'infiltrations. Pour elle, l'expérience montre que de nombreuses maladies auraient pour origine une perte de mobilité d'une articulation, d'une vertèbre, ou d'organes divers. Une fois la cause identifiée, il suffirait alors de redonner la mobilité d'origine par des manipulations articulaires, vertébrales et viscérales pour soigner les patients.
Même s'il y a des divergences de philosophie, dans la pratique c'est une proche parente de l'ostéopathie.

L'étiopathie est une bonne méthode préventive puisqu’elle travaille à l’harmonie du corps indispensable au maintien d’une bonne santé.
En curatif, c'est une bonne indication pour les perturbations liées au système musculosquelettique, dont les maux de dos. Elle peut avoir également des effets bénéfiques dans la plupart des maladies courantes (angines, sinusites, maux de tête, otites, asthmes, zonas, problèmes digestifs, fibromes, cystites, sciatiques, etc.), ainsi que l'hypertension.

La revue de presse

En 2020, 12 médicaments viennent s'ajouter aux 105 produits "plus dangereux que b...

Une opération fondée sur la peur et la culpabilisation des femmes à dé...

Infarctus du myocarde, AVC… La pollution, notamment aux particules fines, favorise le d...

150 kilos de poussières de plomb ont été relâchés dans l'atmosph...

58 % des Français redoutent un effondrement de notre civilisation, selon un sondage exclusif...

La France est à la 11e place, le trio de tête est constitué de la Nouvelle Z...