1 décès sur 5 dans le monde lié à la malbouffe

Une alimentation déséquilibrée serait à l'origine de près d'un décès sur cinq dans le monde. C'est le verdict de la nouvelle étude "Global Burden of Disease" financée par la Fondation Bil & Melinda Gates, qui vient d'être publiée dans la revue médicale The Lancet. Y sont compilées les données de chaque pays du monde sur la mortalité, les principales maladies, les facteurs de risque, avec une mise en perspective de 1990 à nos jours.
Résultats :
- l'espérance de vie s'est allongée de 14 ans de 1970 à 2016, en France elle est de 81,8 ans (78,4 pour les hommes, 85,2 pour les femmes) ;
- la mortalité diminue chez les jeunes enfants ;
- 72 % des décès sont dus à des maladies non-transmissibles, comme les maladies cardiovasculaires ou le diabète, souvent liées au mode de vie : alimentation, activité physique, tabac, alcool…
- 18,8 % des décès (11 millions) sont dus à une mauvaise alimentation : trop salée, riche en boissons sucrées, pauvre en fibres, légumineuses, céréales complètes, fruits et légumes, noix, oméga-3 marins et acides gras polyinsaturés.

Source : La Nutrition, par Marie-Céline Ray
 

La revue de presse

232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspect...

13 % des cas d'asthme infantile diagnostiqués dans le monde seraient dûs à la...

250 000 morts supplémentaires chaque année entre 2030 et 2050, seraient dus au r...

"Le plastique est une crise sanitaire globale ignorée bien que sous nos yeux". C'...

Des allergènes en pagaille, des molécules irritantes, des désinfectants...

Le liquide céphalo-rachidien joue un rôle de nettoyeur du cerveau. C'est la dé...