Pas de réponses
Emmanuelle
Hors ligne
A rejoint: 12/07/2010

Lors de mon premier accouchement, j'ai été préparée par une étiopathe qui a montré à mon mari quelques gestes simples pour m'accompagner. Quelques jours avant la date prévue, il me massait matin et soir au niveau des lombaires afin de préparer les tissus musculaires. Le jour J, au moment du travail, à chaque contraction, il appuyait avec ses pouces à un endroit précis sur le tendon de l'articulation sacro-iliaque et la douleur disparaissait aussitôt. Il m'a soulagée ainsi tant que j'ai pu rester debout, et s'est senti utile dans un moment où c'est la femme qui fait tout le boulot !

La revue de presse

"La distanciation sociale est la stratégie fondamentale dans le contrôle de...

En moyenne, la période d'incubation est de 5 jours, selon l'Institut Pasteur et l'OMS (...

L'immunité durerait entre 1 et 3 ans après une exposition au SARS-CoV-2. Après...

C'est la solution à long terme : plusieurs pistes de vaccins sont à l'étude...

"La musique réduit le stress et l’anxiété. Elle atténue la...