Agriculture Biologique

L'agriculture biologique est un mode de culture qui n'utilise pas de produit chimique de synthèse fabriqué par l'homme, qui respecte les cycles biologiques et l"environnement.

Elle se veut économe, autonome et non polluante.

Les années 20 ont vu se développer les premières tendances de l'agriculture biologique en France et en Europe. Le terme est apparu en 1950, et c'est seulement en 1981 que l'agriculture biologique a été officiellement reconnue par l'Etat.

Ses fondements sont les suivants : règles agronomiques et de transformation précises, respect d'un cahier des charges strict, contrôle de cet engagement par un tiers indépendant.
L’agriculture biologique cherche avant tout à penser la production agricole dans sa globalité.

Depuis le producteur jusqu’au consommateur, tous les acteurs de la filière bio s’attachent à éviter les gaspillages en utilisant des procédés de recyclage, en privilégiant les énergies et les produits non polluants.
Elle se veut respectueuse de la complexité des équilibres naturels afin d’offrir à l’homme des aliments sains et adaptés à ses besoins.

Le logo "AB", reconnu et encadré par le Ministère de la l'Agriculture, garantit qu’un aliment contient au minimum 95% d’ingrédients venant de l’agriculture biologique.
Plusieurs organismes ont l'autorisation de délivrer cette certification : Aclave, Agrocert, Ecocert SA, Qualité France SA, Ulase, SGS ICS.

D'autres labels existent : "Agriculture Biologique" label de l'Union Européenne, "Nature et Progrés", plus exigeant que le label "AB", "Demeter" pour les produits issus de l'agriculture biodynamique, et pour les cosmétiques, "Cosmebio" et "BDIH" (label allemand).

Des contrôles sont effectués chaque année chez les producteurs et les transformateurs, pour s'assurer qu’ils respectent bien le cahier des charges de leur label, ce qui n'empêche pas malheureusement de nombreuses fraudes…

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...