Alimentation : protéger votre santé (et la planète) grâce à la règle des "3 V"

Végétal, vrai, varié… Les résultats de la science convergent vers la définition d’un régime alimentaire protecteur qui obéit à la "règle des 3V", affirment les chercheurs français auteurs de cet article :
- V comme végétaux à privilégier (85 % des calories quotidiennes) ;
- V comme vrais aliments, les produits non ultra-transformés à privilégier (au moins 85 % des calories quotidiennes) ;
- V comme manger varié au sein des vrais aliments.
L'idée est donc de consommer une variété de produits végétaux peu ou pas transformés (si possible bio, locaux et de saison).
Les auteurs considèrent que l'approche réductionniste de l'alimentation tentant d'expliquer la globalité par les parties (la somme des nutriments) n'est plus satisfaisante à elle seule. Sans l'exclure, il faut la complémenter par une approche plus holistique, considérant que le tout est supérieur à la somme des parties. Cela implique de prendre en compte la biodiversité, le bien-être animal, l’environnement et de considérer l'impact du degré de transformation des aliments sur la santé.

Source : The Conversation, par Anthony Fardet, Edmond Rock
 

La revue de presse

Elle est nettement inférieure aux 150 mètres réclamés par certains...

10 milliards de smartphones ont été vendus dans le monde depuis leur création...

10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre… C'est ce que repr...

85 % des Français s’inquiétaient du réchauffement climatique en 2018,...

Travailler moins, gagner moins mais vivre heureux et épanoui… C'est le projet de...

Comment éviter de reproduire les scénarios de rupture au sein d'un nouveau couple...