Antibiorésistance : la phagothérapie revient doucement en France

Les phages, ces virus tueurs de bactéries, représentent un espoir face à l'antibiorésistance. Découverts en 1917 par un chercheur franco-canadien, ils ont été négligés par les pays occidentaux alors que les pays de l'est de l'Europe les utilisaient abondamment. Depuis 2016, l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) a autorisé leur usage en ultime recours pour une vingtaine de cas exceptionnels. Aujourd'hui, elle souhaite faire faire des essais cliniques et compte délivrer dès cette année des ATU (Autorisation Temporaires d'Utilisation). Les phages représenteraient en effet, selon elle, "une alternative aux antibiotiques à creuser".
Une bonne nouvelle mais il faudrait aller plus vite sauf à laisser se développer un marché parallèle sur Internet, selon Christophe Novou Dit Picot, fondateur de l'association Phages sans frontières, dont la jambe, opérée 49 fois, a été sauvée par ces virus. L'association aide des patients à obtenir des phages en Géorgie, un voyage qui coûte au minimum 6 000 euros.

Source : Futura Sciences
 

La revue de presse

Anguille européenne, moineau domestique, tortue luth en Guyane et au Costa Rica, gorille des...

En circulant chez l'être humain, le SARS-CoV-2 évolue et la surveillance de ces...

En France, seulement 59 % de la population indiquent vouloir se vacciner contre le Covid-19, selon...

Il faut se frictionner les mains au moins 20 secondes, sans rincer, avec une solution contenant de...

75 % des Français ne font aucune restriction sur leur régime alimentaire ou se disent...

Pour que les gens se sentent à l'aise et bienvenus, qu'ils se sentent acceptés,...