Antibiotiques : une hygiène excessive favoriserait les résistances

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue, tandis que les résistances augmentent… C'est ce qu'ont mis en lumière des chercheurs autrichiens grâce à des méthodes de méta-génomique en comparant les micro-organismes et leurs résistances dans différents lieux : l'unité de soins intensifs de leur hôpital, des salles de l'industrie aérospatiale, des bâtiments publics et privés. Résultat : la perte de la diversité microbienne est corrélée à l'accroissement des résistances. 
Conclusion : pour contrer l'antibiorésistance dans les environnements qui n'ont pas besoin d'être totalement stériles, il conviendrait d'éviter les nettoyages systématiques, d'aérer régulièrement les locaux, d'introduire des plantes vertes… En Europe, la résistance aux antibiotiques serait responsable de 33 000 morts par an.

Source : Futura Sciences, par Marie-Céline Ray
 

La revue de presse

Plusieurs centaines de malades, des médecins, plus de 35 sénateurs et déput...

Un accroissement de 1,1 % chez les femmes, 0,1 % chez les hommes… Ce sont les chiffres...

Moins de trois évacuations par semaine, c'est la définition de la constipation pour...

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans...

C'est un grand classique, la pollution serait toujours due… aux autres ! Quelques chiffres...

La responsabilité de l'État peut être engagée en raison de l'...