Bouger pour ralentir le déclin cognitif

L'exercice physique régulier peut améliorer la mémoire des personnes atteintes de troubles cognitifs légers, selon le directeur du centre de recherche sur la maladie d’Alzheimer de la Mayo Clinic (États-Unis). Marche, course à pied, vélo… Les autorités internationales recommandent de pratiquer au minimum 150 minutes par semaine une activité modérée permettant de tenir une conversation. D'autres approches sont également conseillées : échecs, mots croisés, apprentissage d’une langue ou d’un instrument de musique… Les neurologues précisent qu'aucune thérapie médicamenteuse n'est efficace sur ces troubles qui touchent un tiers des seniors à 85 ans. En revanche certains traitements peuvent provoquer leur apparition (à étudier avec son médecin).

Source : Le Figaro, par Anne-Laure Lebrun
 

La revue de presse

Les véhicules électriques et hybrides sont plus économiques à l'usage...

Réduire de 90 % la consommation de viande d'ici 2050, c'est ce que devront faire les pays d...

44 nouvelles plaintes nominatives pour "mise en danger de la vie d’autrui", "...

Ils absorbent 3 à 9 fois leur poids en pétrole ! Transformés en boudins ou en...

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon...

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l...