Bronchiolite : la kiné respiratoire n’est pas forcément recommandée

Dans ses nouvelles directives, la HAS (Haute Autorité de Santé) ne recommande pas de recourir systématiquement à la kiné respiratoire en cas de bronchiolite chez les bébés de moins de 12 mois. Selon elle, les études scientifiques n'ont pas apporté de preuve de l’efficacité de la méthode. La kiné respiratoire ne figurait pas dans les précédentes recommandations de 2000. Le revue Prescrire avait jugé en 2012 qu'elle n'était pas efficace.
La bronchiolite est une maladie respiratoire fréquente, bénigne mais angoissante pour les parents. Elle touche, selon les estimations officielles, 30 % des bébés de moins de 2 ans chaque hiver (480 000 cas par an). Causée par un virus, elle est très contagieuse. Principaux symptômes : une toux et une respiration qui devient difficile, rapide et sifflante. "Sa phase aiguë dure en moyenne 10 jours, dont les deux premiers nécessitent une attention accrue". La HAS conseille d'envoyer à l'hôpital les formes graves et au cas par cas les modérées. La prise en charge consiste en un "lavage de nez régulier et la surveillance des signes d'aggravation". Mode d'emploi : vider une dosette de sérum physiologique dans la narine du nourrisson couché sur le côté. Un geste pas toujours facile et qu'on peut apprendre auprès des professionnels de santé.

Source : Le Parisien, par Ph. L.
 

La revue de presse

Une dizaine de villes de plus de 30 000 habitants passent au vert à l'occasion du second...

Un 1er référendum "d’ici à 2021" sur l’introduction dans...

Désormais les semences non-inscrites au catalogue officiel peuvent être vendues l...

Une baisse modeste : de 0,1 an pour les femmes, de 0,2 an pour les hommes… L'espé...

Le dérèglement du rythme veille/sommeil augmente la dissémination des cellules...

Une rémission du diabète pour 61 % des personnes ayant suivi un régime...