Burn-out : un médecin sur deux concerné en France

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus élevé que dans les autres professions. C'est le résultat d'une compilation de 37 études publiée le 7 janvier dernier par deux psychiatres de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille. Les témoignages de 15 000 médecins hospitaliers ou en ambulatoire ont été analysés. 5 % d'entre eux sont même affectés par une forme sévère de ce symptôme. Les jeunes praticiens et les urgentistes sont les plus touchés. Le burn-out peut conduire à des erreurs médicales, à un manque d’empathie envers les patients et un risque accru de suicide. Ce malaise n'est pas spécifique à la France, on trouve le même phénomène notamment aux États-Unis.

Source : Futura Santé, par Céline Deluzarche
 

La revue de presse

232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspect...

13 % des cas d'asthme infantile diagnostiqués dans le monde seraient dûs à la...

250 000 morts supplémentaires chaque année entre 2030 et 2050, seraient dus au r...

"Le plastique est une crise sanitaire globale ignorée bien que sous nos yeux". C'...

Des allergènes en pagaille, des molécules irritantes, des désinfectants...

Le liquide céphalo-rachidien joue un rôle de nettoyeur du cerveau. C'est la dé...