"Cash Investigation" : le goût amer des graines de tomate

Des tomates sans aucun goût, conçue pour durer plus longtemps, des semences agricoles aux deux tiers détenues par quatre multinationales (l’américaine DowDuPont, l’allemande Bayer-Monsanto, la suisse Syngenta et la française Limagrain)… Cash Investigation a mené l'enquête dans les domaines des fruits, des légumes et des céréales. Dans son numéro du 18 juin dernier, le magazine de France 2 met en cause la privatisation du vivant : les variétés hybrides mises au point par les semenciers sont à usage unique. Chaque année, les agriculteurs doivent racheter les graines alors que la nature les fournit de façon infinie ! Dans les champs, des paysans résistent et font circuler des graines non cataloguées. Mais il est très difficile pour le consommateur d’échapper aux semences standardisées.

Source : Le Monde, par Mathilde Gérard
 

La revue de presse

75 % des ménages ont utilisé au moins une fois un pesticide dans l'année :...

Une "consigne" qui consiste à collecter des bouteilles plastique pour les recycler...

Un décès prématuré sur cinq est dû au déséquilibre...

Carbonyles volatils, espèces réactives de l'oxygène, furannes, métaux (...

Avec 1,01 sinistre déclaré pour 100 professionnels de santé en 2018, le taux d...

À 65 ans, une femme a près de quatre années de plus à vivre qu'un homme...