"Cash Investigation" : le goût amer des graines de tomate

Des tomates sans aucun goût, conçue pour durer plus longtemps, des semences agricoles aux deux tiers détenues par quatre multinationales (l’américaine DowDuPont, l’allemande Bayer-Monsanto, la suisse Syngenta et la française Limagrain)… Cash Investigation a mené l'enquête dans les domaines des fruits, des légumes et des céréales. Dans son numéro du 18 juin dernier, le magazine de France 2 met en cause la privatisation du vivant : les variétés hybrides mises au point par les semenciers sont à usage unique. Chaque année, les agriculteurs doivent racheter les graines alors que la nature les fournit de façon infinie ! Dans les champs, des paysans résistent et font circuler des graines non cataloguées. Mais il est très difficile pour le consommateur d’échapper aux semences standardisées.

Source : Le Monde, par Mathilde Gérard
 

La revue de presse

En 2020, 12 médicaments viennent s'ajouter aux 105 produits "plus dangereux que b...

Une opération fondée sur la peur et la culpabilisation des femmes à dé...

Infarctus du myocarde, AVC… La pollution, notamment aux particules fines, favorise le d...

150 kilos de poussières de plomb ont été relâchés dans l'atmosph...

58 % des Français redoutent un effondrement de notre civilisation, selon un sondage exclusif...

La France est à la 11e place, le trio de tête est constitué de la Nouvelle Z...