Cet additif alimentaire affaiblirait nos défenses contre la grippe

Il est assez courant dans les aliments ultra-transformés. Dans les huiles de cuisson, il sert à stabiliser les gras. On le trouve aussi dans les chewing-gums, les céréales du petit déjeuner, les préparations pour gâteaux, les soupes, les viandes surgelées… Le E319 ou butylhydroquinone tertiaire (BHQT) aurait pourtant pour effet d'affaiblir notre système immunitaire, notamment lorsqu'il s'agit de lutter contre la grippe, selon une étude de l'Université d'État du Michigan (États-Unis). Les chercheurs ont observé, chez la souris, qu'un régime alimentaire riche en BHQT supprime la fonction des cellules T auxiliaires et des cellules T tueuses. La mémoire du système immunitaire semblerait également affectée, ce qui pourrait avoir des conséquences négatives sur l'efficacité des vaccins antigrippaux.

Source : Futura-Sciences, par Nathalie Mayer
 

La revue de presse

Trois fois plus de risque d'avoir des troubles du langage pour les enfants exposés aux...

Une efficacité réelle souvent surestimée pour les équipements de...

En France, 99 % des lapins grandissent dans des cages grillagées qui ne permettent pas d...

La stimulation du nerf vague pourrait permettre de diminuer la douleur et les vertiges associ...

Faible teneur en fibres alimentaires et en vitamines pour les 28 produits de marques Knorr, Liebig...

20 % moins de risque de maladies cardiaques et d'AVC (22 % pour les maladies cardiaques mortelles...