CETA : le volet environnemental n’est pas satisfaisant selon la Commission d’experts

En l'état, le traité "ne donne pas la priorité aux préoccupations liées à la protection de l’environnement et la santé". C'est le verdict du comité d'experts réuni par le Président de la République au mois de juillet dernier. Selon lui, le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada ne contient aucun engagement contraignant. On n'y trouve notamment aucune obligation "de diminuer les subventions dommageables à l’environnement, en particulier les subventions aux énergies fossiles et à la pêche". Rien n’est prévu non plus "pour limiter le commerce des énergies fossiles et la hausse des émissions de CO2 du transport international maritime et aérien". Rien non plus pour le développement de technologies "propres". Rien pour encadrer les gaz de schiste et les nouvelles techniques de génie génétique, notamment les OGM.
Les ONG environnementales demandent au gouvernement de suspendre et renégocier le CETA.

Source : Environnement Magazine, par Eva Gomez
 

La revue de presse

8 lycéens sur 10 se disaient stressés en juin 2017, à l'approche du bac. Le...

Une durée de vie augmentée de 50 % chez des animaux en restriction calorique de 30...

16 % de la population est obèse aujourd'hui en France, et les aliments ultra-transform...

La tique n'est pas forcément infectée par des bactéries. Mais après une...

Toutes les mesures (sauf une) dépassent la valeur moyenne définie au niveau europ...

Jusqu'à 300 000 tonnes d'huile de palme brute pourront être traitées chaque ann...