Chlordécone : le gouvernement débloque une aide de 5,4 millions d’euros

Un plan pour tendre vers le "zéro chlordécone dans l’alimentation", avec une aide de 5,4 millions €, vient d'être annoncé par la ministre des outre-mer. Il s'agit notamment d'assurer un accompagnement des filières agricoles, d'accompagner les particuliers pour effectuer des diagnostics des sols chez eux, d’accroître les contrôles sur les circuits informels de distribution de produits contaminés.
Le chlordecone est un pesticide très utilisé autrefois dans les bananeraies, un perturbateur endocrinien soupçonné d’être responsable d’une explosion des cancers de la prostate aux Antilles. Il a été interdit là-bas en 1993 (1990 en métropole) et peut rester actif pendant 700 ans. La quasi-totalité des 800 000 habitants actuels de la Guadeloupe et de la Martinique est contaminée, selon Santé publique France.

Source : Le Monde
 

La revue de presse

75 % des ménages ont utilisé au moins une fois un pesticide dans l'année :...

Une "consigne" qui consiste à collecter des bouteilles plastique pour les recycler...

Un décès prématuré sur cinq est dû au déséquilibre...

Carbonyles volatils, espèces réactives de l'oxygène, furannes, métaux (...

Avec 1,01 sinistre déclaré pour 100 professionnels de santé en 2018, le taux d...

À 65 ans, une femme a près de quatre années de plus à vivre qu'un homme...