Comment la France est devenue pionnière dans l'élevage d'insectes

Devenir des leaders mondiaux dans l'élevage d'insectes pour l'alimentation animale, c'est l'ambition de deux start-up françaises.
Ynsect produit chaque jour près d'une tonne de farine d'insectes pour l'aquaculture et les animaux de compagnie, avec un processus entièrement automatisé. C'est aujourd'hui la première usine à avoir adopté ce système et c'est la plus importante dans le monde. La prochaine unité sortira entre 20 000 et 25 000 tonnes par an.
InnovaFeed, elle, produit des mouches soldats noires destinées à l'aquaculture.
Le secteur semble promis à un essor considérable. La culture des insectes a un intérêt écologique : aliments naturels des poissons, leur élevage permet un modèle zéro déchets, les bestioles étant nourries avec les coproduits de l'agriculture (betteraves, céréales, fruits…), leurs déjections servant à fabriquer des fertilisants. Quant à l'huile d'insectes, elle peut remplacer celle de soja ou de coco.
La consommation humaine devrait être limitée pour le moment en Europe à "un marché de niche pour les véganes ou les millennials". Des start-up françaises comme Jimini's, FoodChéri (Sodexo) ou Micronutris (Veolia) commencent néanmoins à transformer leurs grillons en sablés apéritifs, burgers et autres barres énergétiques…

Source : Les Échos, par Laura Berny
 

La revue de presse

Face à l’absence d’évaluations sanitaires sur la 5G, les experts sont...

52 substances toxiques ont été retrouvées dans l'atmosphère en 2017 au...

C'est le prix du meilleur "greenwashing", ce décalage entre la réalit...

83 % des Français se disent prêts à faire des efforts pour diminuer l’...

Une alimentation riche en acides aminés soufrés, notamment cystéine et m...

Le 4-cresol aurait des effets protecteurs contre le diabète de type 1 et 2, notamment en...