Coronavirus : les "supercontaminateurs", clé de la propagation de l'épidémie ?

La très grande majorité des porteurs seraient faiblement contagieux. Seuls quelques "supercontaminateurs" seraient à l'origine de la pandémie de Covid-19 qui s'est répandue dans le monde. Le fameux taux de reproduction du virus (R0) n'est qu'une moyenne, il varie fortement d'un individu à un autre. 80 % des transmissions seraient le fait de 10 % des malades, selon une étude britannique. Il faut ensuite que ces supercontaminateurs soit en contact avec un groupe important de personnes pour voir naître un cluster. Ces éléments induisent des actions bien différentes de celles préconisées jusqu'ici. Plutôt que de confiner tout le monde de manière indifférenciée, il suffirait de prévenir les événements de superpropagation qui sont assez rares. Il faudrait au moins 4 à 5 foyers de contamination pour que l'épidémie décolle. Portrait robot du supercontaminateur : il émet plus de postillons en parlant ou en respirant, il est porteur d'une charge virale plus forte, avec des symptômes ou sans.

Source : Futura Sciences, par Céline Deluzarche
 

La revue de presse

Prudence ! Il est techniquement possible de développer et produire un vaccin contre le Covid...

"Des pistes de recherche intéressantes" mais la plante "ne constitue pas pour...

Migraines, baisse de libido, sécheresse vaginale, dépression, risque d’embolie...

La défense du laboratoire Servier a tenté de démontrer l’absence de...

Sortir de l'eau, retirer avec précaution les fragments de tentacules restant sur la peau...

Des fruits pour commencer, puis des œufs et/ou des céréales complètes (...