Covid-19 : résultats très encourageants de l'Anakinra pour réduire le besoin de réanimation et les décès

Utilisée initialement dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, l'Anakinra a été testé par une équipe du Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph auprès de 52 patients avec un groupe contrôle de 44 personnes, tous atteints d'une forme grave de Covid-19 et risquant à court terme un transfert en milieu de soins intensifs.
Résultat : après un traitement de 10 jours, seulement 25 % des patients du premier groupe ont dû être transférés en réanimation ou sont décédés contre 72,7 % dans le groupe contrôle. Dans le groupe recevant de l’Anakinra, une diminution rapide des besoins en oxygène a été observée au bout de 7 jours de traitement.
"Les résultats de notre étude suggèrent que l’Anakinra est un traitement efficace dans la phase hyper-inflammatoire du Covid-19, situation qui comporte un risque élevé de transfert en milieu de soins intensifs, contrairement à la forme bénigne, heureusement plus fréquente, de la maladie", affirment les chercheurs.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

Une dizaine de villes de plus de 30 000 habitants passent au vert à l'occasion du second...

Un 1er référendum "d’ici à 2021" sur l’introduction dans...

Désormais les semences non-inscrites au catalogue officiel peuvent être vendues l...

Une baisse modeste : de 0,1 an pour les femmes, de 0,2 an pour les hommes… L'espé...

Le dérèglement du rythme veille/sommeil augmente la dissémination des cellules...

Une rémission du diabète pour 61 % des personnes ayant suivi un régime...