Cuisine, ménage, enfants... Le confinement exacerbe les inégalités hommes-femmes

Hausse des violences conjugales, surcroit de travail pour le ménage, la cuisine, les enfants avec la charge mentale que cela implique… Pour les femmes, la vie familiale confinée n’est pas toujours facile ! Dans les couples hétérosexuels, le confinement ne fait qu’accentuer un déséquilibre déjà existant : la femme assure généralement les courses, le ménage et la lessive quand l'homme ne fait que le bricolage. Dans une enquête de 2010, le temps domestique est estimé, pour les femmes, en moyenne à 3h52 quotidiennes contre 2h24 pour les hommes. De plus la période n’est pas propice au déclenchement de discussions houleuses.
Pour les familles monoparentales, en majorité des femmes (84 %) dont beaucoup vivent sous le seuil de pauvreté, le confinement est un coup de grâce !
Par ailleurs l’imaginaire de la guerre évoqué par Emmanuel Macron serait désastreux pour les femmes "parce qu’il véhicule des représentations hyper masculines d’agressivité, de combat etc. qui invisibilisent les femmes", selon une enseignante.

Source : Reporterre, par Émilie Massemin
 

La revue de presse

Le télétravail nécessite de s'adapter et de prendre de nouvelles habitudes...

La cacophonie des études scientifiques a été portée à son comble...

Comment éviter la formation de nouvelles chaînes de transmission du coronavirus ?...

Les autotests, effectués seul par le patient à son domicile, présentent des r...

Des troubles neuropsychiatriques, notamment des symptômes aigus de psychose ont ét...

22 % en moyenne, c'est le surcoût dû aux mesures d'hygiène liées...