Des chercheurs se lancent dans la production de foie gras d'oie... sans gavage

Mimer la nature et respecter le bien-être animal… C'est le défi que relèvent trois scientifiques toulousains en créant Aviwell, une ferme expérimentale et un centre de recherches dédiés à la production de foie gras sans gavage. Spécialistes du microbiote intestinal humain, ils ont identifié chez l'oie un groupe de bactéries capable d'augmenter le stockage des lipides dans le foie, ce qui se fait naturellement à l'état sauvage avant la migration. Ils ont ensuite mis au point un cocktail de ferments qu'ils font boire aux oisons nouveaux nés. 20 semaines plus tard, plus de 30 % de ces oies ont un foie gras d’environ 350 g, équivalent à celui des oies sauvages juste avant leur migration. On est loin des 800 g obtenus avec le gavage, mais on a évité de stresser les animaux. En 2019, Aviwell veut produire 1,5 tonne d'un foie gras de luxe, destiné notamment à l'étranger.

Source : 20 Minutes, par Béatrice Colin
 

La revue de presse

Les véhicules électriques et hybrides sont plus économiques à l'usage...

Réduire de 90 % la consommation de viande d'ici 2050, c'est ce que devront faire les pays d...

44 nouvelles plaintes nominatives pour "mise en danger de la vie d’autrui", "...

Ils absorbent 3 à 9 fois leur poids en pétrole ! Transformés en boudins ou en...

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon...

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l...