Des députés pointent les failles du nucléaire : sous-traitance, vieillissement et risque terroriste

Les 33 recommandations du rapport de la commission d'enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires ont été remises le 5 juillet au président de l'Assemblée Nationale. Parmi les failles détectées :
- la généralisation de la sous-traitance (80 % des tâches) entraîne une perte de compétence d'EDF, une dilution des responsabilités, un moins disant économique au détriment de la sécurité, notamment en cas d'accident ; solution proposée : la mise en place d'une convention collective ;
- le vieillissement des installations devrait inciter à établir un calendrier prévisionnel de fermeture des réacteurs, au vu des critères de sûreté et de sécurité ;
- les questions de sécurité, notamment autour des piscines de refroidissement de combustible usé non conçues pour résister à certaines agressions, restent encore opaques, EDF ayant opposé la plupart du temps le secret-défense aux questions des députés.

Source : Actu-Environnement, par Philippe Collet
 

La revue de presse

Il y a plusieurs choses à faire pour éviter les inconvénients de la "cin...

Newfeel Walking 500 de Decathlon (15 €) sont les lunettes de soleil "haute protection...

Le déménagement est l'occasion de trier, jeter, donner, vendre et il existe aujourd'...

Pas d'anomalies dans la composition du nouveau Levothyrox, assure l'ANSM (Agence du mé...

Depuis le 2 juillet, les boutiques doivent éteindre panneaux publicitaires et é...

Les 33 recommandations du rapport de la commission d'enquête sur la sûreté et la...