Publicité

Des séjours insolites, écolos et solidaires

Échapper à la routine et au stress, retrouver des valeurs essentielles… Nous sommes de plus en plus nombreux à rêver de vacances différentes, qu'il s'agisse de rapprochement avec la nature, de recherche d'insolite ou de quête de sens.

Viesaineetzen.com - Des séjours insolites, écolos et solidaires

Le mode de vie urbain, monotone et générateur de stress ainsi que ses effets néfastes sur l'environnement nous incitent à choisir, pour nos loisirs et nos vacances, des destinations plus insolites, écologiques, ou joignant l'éthique à l'agréable.

Publicité

Dans une cabane, une yourte, une roulotte
Le système des coffrets cadeaux fait fureur et c'est tendance d'offrir à ses parents ou à ses amis un éventail de séjours à thème ou d'activités de loisirs et de plaisir.

NaturaBox propose les "Éco-Hébergement", "Natur' Insolite" et "Séjour Parc et Jardin". Par exemple avec Cap'Cabane, on peut dormir en pleine forêt des Landes sur des cabanes perchées, éparpillées entre des pins et des chênes. On s'approvisionne en produits bio et locaux, il n'y a pas d'électricité, on pratique les toilettes sèches, le recyclage et le compostage des déchets.

Chez Smartbox, on trouve les coffrets "Séjour éco-responsable", "Roulotte de charme" et "Séjour pittoresque". Au programme : séjour dans un hôtel en harmonie avec l'environnement, vie de bohème dans une roulotte, contact avec la nature dans une yourte ou une cabane dans les arbres…

Wonderbox a une proposition assez semblable avec ses coffrets "Séjour, Nature et Terroir", "Nuit insolite" ou "Nuit insolite et secrète".

Dans un monastère ou un couvent
Weekendtour a ses coffrets "Escapade insolites" et "Expériences inédites". On peut partir par exemple, à la découverte de la vie monastique et séjourner dans l'ancien couvent des sœurs Saint Joseph, construit vers 1760 et entièrement restauré en ayant conservé l'esprit et le calme de l'époque.
Ou dans un tout autre style, pour ceux qui ont la tête dans les étoiles, on peut se retrouver sous un dôme transparent dans un cube de bois, au cœur des monts du Cantal, avec à sa disposition une lunette astronomique, une carte stellaire et des jeux pédagogiques.

À la rencontre d'autres sociétés humaines
En matière de tourisme responsable de nombreuses agences ou associations font aujourd’hui des offres pour les consomm'acteurs à la recherche d'éthique et de sens (voir : Vive les vacances et le tourisme vert !).

Par exemple, pourquoi pas partir à la rencontre du peuple malgache, de son artisanat, et de ces vastes ressources naturelles ? La route des sens propose un séjour qui permet d'être solidaire d'un projet de développement d'une coopérative d'artisanat et de soutenir les initiatives locales du village d'Imerimandroso. C'est l'occasion de rencontres avec des femmes de l'association d'artisanat de vannerie et avec des producteurs de fruits et d'épices. C'est la visite de plusieurs réserves naturelles comme celle de Vohibola et du village d'Andronokotidra où l'ONG "l'Homme et l'Environnement" mène divers projets de développement local comme le reboisement et l'aide à la production d'huile essentielle de niaouli. Chaque voyageur à la possibilité de participer au reboisement en plantant un arbre.

Des séjours autogérés localement
Depuis quelques années, on voit apparaître de nouvelles formes de séjours équitables et solidaires qui sont gérés par et pour les populations d'accueil.

Avec l'association "Tourisme et Développement Solidaire" les villages d'accueil offrent la possibilité à des petits groupes de voyageurs de venir partager la vie de la communauté. Les bénéfices des séjours sont réinvestis par les Conseils Villageois de Développement élus par les habitants dans des projets d'intérêt collectif. Ces Conseils gèrent l'accueil et les activités proposées, les retombées des achats effectués sur place profitent à l'économie locale. Un processus d'évaluation a même été mis en place par l'association et les villageois, qui s'expriment sur les retombées des séjours.
L'association propose par exemple des séjours au Burkina Faso dans les villages de Boala ou Zigla où les habitants possèdent un riche savoir-faire artisanal. Au cours de ces séjours, les animations et visites alternent avec des stages d'initiation à l'art et l'artisanat local comme la poterie, la vannerie et la peinture sur tissus.

Pour Marie-Jo, de retour de Boala, ce genre de voyage "remet les pendules à l’heure et fait réfléchir quant au gaspillage et à l’indifférence que nous rencontrons dans nos pays dits civilisés".

 

250 000

voyageurs français
ont choisi en 2010
des destinations responsables


4 %

des français
ont déjà acheté des produits ou services
du tourisme durable


25 %

l'augmentation du nombre
de voyageurs "responsables"
en 2010




                

La revue de presse

Pour éviter les substances nocives dans les fournitures scolaires il faut tout d'abord...

20 % de risques supplémentaires de devenir obèse à 21 ans pour les adolescents...

Les cigarettes électroniques "ne sont pas de la simple vapeur d'eau" contrairement...

59 % des vins avec des quantité significatives de phtalates, dont 11 % au-delà du...

Notre flore intestinale pourrait influencer nos envies alimentaires et nos humeurs, quitte...

Épisodes extrêmes de froid ou de canicule, vagues géantes dans les océ...

Publicité