Hôpitaux : des médecins qui ne se soignent plus

54 % des médecins hospitaliers disent être en épuisement chronique sans avoir le temps de s'arrêter et de se soigner. 93 % déclarent l'avoir été au moins une fois. C'est le résultat d'une enquête réalisée par l'intersyndicale Action Praticiens Hôpital et Jeunes Médecins. En cause : des horaires toujours plus chargés. 50 % de ces praticiens effectuent environ 50 heures par semaine. La même proportion d'entre eux ne s'arrêtent pas lorsqu'ils sont malades. Les grossesses sont mal perçues : 10 % des praticiens interrogés disent avoir zappé leur congé maternité en raison de la pression ressentie dans leur service ou par crainte de voir s'éloigner des opportunités de carrière.

Source : Le Point
 

La revue de presse

Des dizaines de milliers d’étudiants, lycéens et collégiens ont s...

L’interdiction de la fabrication sur le sol français de pesticides vendus en dehors de...

Environ 9 millions de morts dans le monde, soit 25 % des décès prématur...

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue,...

2e motif de consultation en médecine générale, le mal de dos touche 8...

Nettoyer, balayer, préparer le sol, s'occuper des plantations sont les travaux à r...