Hôpitaux : des médecins qui ne se soignent plus

54 % des médecins hospitaliers disent être en épuisement chronique sans avoir le temps de s'arrêter et de se soigner. 93 % déclarent l'avoir été au moins une fois. C'est le résultat d'une enquête réalisée par l'intersyndicale Action Praticiens Hôpital et Jeunes Médecins. En cause : des horaires toujours plus chargés. 50 % de ces praticiens effectuent environ 50 heures par semaine. La même proportion d'entre eux ne s'arrêtent pas lorsqu'ils sont malades. Les grossesses sont mal perçues : 10 % des praticiens interrogés disent avoir zappé leur congé maternité en raison de la pression ressentie dans leur service ou par crainte de voir s'éloigner des opportunités de carrière.

Source : Le Point
 

La revue de presse

Le fichage par Monsanto de centaines de personnalités, classées en fonction de leurs...

Des blessures graves pour environ la moitié des blessés : blessures osseuses,...

90 % plus de risques de développer un cancer de l'œsophage, si l'on boit son th...

20 % des plus de 60 ans ont un faible taux de vitamine B12 aux États-Unis, selon l'...

L’avocat a un pouvoir rassasiant plus élevé et il est plus satisfaisant...

Quelques idées pour valoriser bien-être, autonomie et intelligence collective au...