Publicité

H&M et les limites de la fast-fashion

L'afflux de vêtements mode et pas chers de marques telles que H&M ou Gap entraine une surconsommation et a un impact dévastateur pour l'environnement. La production de coton génère 24 % des insecticides agricoles et 11 % des pesticides. Il faut jusqu'à 29 000 litres d'eau pour produire 1 kg de coton !
Les tests pour l'affichage environnemental permettent aujourd'hui de connaître les fabricants de vêtements au bilan carbone faible. Les initiatives sont deux fois moins nombreuses dans le textile que dans l'agroalimentaire.
De plus en plus responsables dans leurs achats, les consommateurs devraient refuser la "fast-fashion", éviter les tee-shirts à prix modiques fabriqués au bout du monde comme ils évitent les fraises en hiver. 

Source : Challenges, par Kira Mitrofanoff
 

La revue de presse

175 pays responsables de 93 % des émissions de gaz à effet de serre ont signé...

Des niveaux de radioactivité supérieurs à la normale dans certaines ré...

Deux tiers des stocks de thons sont victimes de la surpêche. Une technique de pêche...

Du fait de leur index glycémique peu élevé, les régimes paléo et...

32 % plus de risque d'AVC et 29 % plus de risque de crise cardiaque ou d'angine de poitrine pour...

La plupart des patients essaient de trouver un sens à leur maladie. On sait que le cancer...

Publicité