Publicité

La courgette, légume de mai

Facile d'usage, la courgette se prête à de multiples préparations gourmandes. Pleine de vitamines et de minéraux, elle est intéressante pour ses antioxydants.

Vie saine et zen, La courgette, légume de mai

Elle est domestiquée depuis 9 000 ou 10 000 ans dans le nord du Mexique, puis se développe rapidement dans toute l'Amérique du Nord.
Comme les autres cucurbitacées, elle voyage à partir du XVIe siècle grâce aux Portugais qui l'implantent en Afrique et en Asie. Elle arrive en Europe par l'Empire Ottoman et les Balkans.

En savoir plus

Petite courge

Le mot "courgette" est un diminutif de "courge" venant du latin cucurbita qui donne aussi en français le mot "gourde".
"Courge" ou "gourde" c'est ainsi qu'on appelle indifféremment les calebasses en France jusqu'au XVIIIe siècle.
Ce n'est qu'au XIXe que le mot "courge" s'impose pour désigner les différentes variétés de courges actuelles.

Elle ne fait son apparition en France qu'au début du XXe siècle et devient l'emblème de la cuisine du Midi.

Différentes variétés
Elle fait partie de la famille des "Cucurbita pepo" qui comprend également la citrouille, le pâtisson, le patidou, la courge "spaghetti"...
Du point de vue botanique, c'est un fruit qui est récolté bien avant sa maturité.

On distingue différentes variétés :
- la blanche de Virginie : très allongée, blanche à vert pâle,
- la greyzini : allongée, légèrement courbe, vert clair,
- la grisette de Provence : allongée, vert clair marbré,
- la diamant : légèrement allongée, vert moyen,
- l'ambassador, la sardane, la reine des noires, la verte maraîchère, la longue de Saumur : allongées, vert foncé,
- la gold rusch : allongée, jaune d’or,
- la ronde de Nice : pratiquement sphérique, grisée, striée, marbrée,
- la trompette : allongée, assez petite, vert très clair…

On peut également consommer la fleur de courgette mâle (la fleur femelle développe le fruit et n'est donc pas cueillie).

Sa culture n'est plus cantonnée au sud de la France, on la trouve maintenant dans le nord, notamment en région parisienne.

Valeur nutritive
Elle est ultra-légère avec seulement 15 kcal/100 g.
On y trouve du phosphore, du magnésium, du potassium, du manganèse, du cuivre, des vitamines A, B2, B6, et C.

Elle contient plusieurs antioxydants : flavonoïdes (rutine), caroténoïdes (lutéine, zéaxanthine).

Elle est riche en fibres alimentaires (1,5 g/100 g).

Comment la choisir
Elle doit être lisse, ferme, lourde, sans marques ou taches noires.
On la préfèrera petite car les grosses sont plus dures, plus farineuses et contiennent plus de pépins.

Comment la conserver
Quatre à cinq jours dans le bac à légumes du réfrigérateur ou dans un endroit frais et sec.

Elle se conserve très bien au congélateur : lavée, coupée en rondelles, crue ou blanchie 2 minutes dans l'eau bouillante ou sautée à l'huile.

Comment la préparer
Elle est très simple à utiliser :
- la laver soigneusement ;
- couper ses deux extrémités ;
- la peler entièrement (purée), partiellement en alternant des languettes avec et sans peau, ou pas du tout si l'on veut garder au maximum sa valeur nutritive (surtout si elle est bio).

On la découpe ensuite de toutes les manières possibles : en cubes, en dés, en rondelles, en lamelles, en filaments, en rubans. On peut aussi la râper…

Comment la cuire
La meilleure cuisson se fait à la vapeur ou à l'étuvée, sur une durée assez courte pour préserver au maximum ses nutriments. Il vaut mieux l'assaisonner une fois la cuisson terminée, pour éviter que le sel, en brûlant les chairs, ne leur fasse perdre leur tenue.
On peut également la cuire à l'eau, à la poêle, au wok ou sous un gril.

Comment la déguster

- Crue
Jeune et bien ferme, on peut la manger crue, émincée dans une salade, ou en bâtonnets à tremper dans une sauce (par exemple à base de fromage blanc).

- Cuite
Juste blanchie et refroidie, elle entre dans la composition de nombreuses salades, se mariant à merveille notamment avec les olives, la tomate, le poivron rouge, le persil, la menthe, la marjolaine…

La courgette est l'un des ingrédients de la ratatouille méridionale (voir notre Ratatouille de légumes du soleil).
Elle entre dans la composition de nombreuses purées, gratins, soupes, omelettes, couscous, cakes, terrines, coulis…

Les sphériques et les plus grosses des allongées, coupées en deux et légèrement évidées, peuvent accueillir les farces les plus diverses : à base de chair à saucisse, de viande, de légumes, de fromage frais, de noix, de riz…

Poêlée, sautée au wok, frite, en beignets, grillée au barbecue et assaisonnée de thym et de romarin, cuite à l'eau et relevée avec une sauce béchamel muscadée ou une sauce indienne, elle accompagne parfaitement les viandes (mouton, veau…) et les poissons.

La fleur de courgette
Il faut nettoyer la fleur délicatement avec un linge humide, puis retirer le pistil et le pédoncule.

Elle se consomme en salade, dans les omelettes, des potages, un plat de pâtes ou de riz…
On peut aussi la farcir ou la préparer en beignets.

Bon régal.

15

kcal pour 100 g


1,5 %

de fibres alimentaires


95 %

d’eau




                

La revue de presse

N'importe quel âge, pourvu que les parents et les enfants soient à l'aise avec la d...

En 2018, la filtration deviendra obligatoire pour tous les crématoriums afin d'éviter...

En 2030, 40 % des émissions de gaz à effet de serre en moins par rapport à...

Un régime riche en noix réduirait le risque d’Alzheimer. C'est la conclusion d'...

À 60 ans, on pourrait retrouver la mémoire d'un trentenaire grâce aux flavanols...

57 % des femmes aiment leur corps et 71 % sont satisfaites de leur vie sexuelle. Il n'est pas...

Publicité