La prise soutenue d’ibuprofène impacte la santé des hommes

La prise prolongée de doses importantes d'ibuprofène, un antalgique anti-inflammatoire, aurait des effets négatifs sur la production de testostérone et de deux autres hormones testiculaires. Une étude franco-danoise vient d'observer ce phénomène auprès de 31 sportifs âgés de 18 à 35 ans dont la moitié avait pris de l’ibuprofène. Les chercheurs ont complété leurs recherches en exposant in vitro des fragments de testicules à ce produit. Résultat : la prise d’ibuprofène, à des doses allant jusqu’à 1 200 mg par jour pendant 6 semaines, provoque chez ces jeunes hommes un état qu'on appelle "hypogonadisme compensé" et qu'on rencontre chez environ 10 % des hommes âgés. Cet état est associé à des risques élevés pour la santé générale et reproductive.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

La revue de presse

Le choix est sans appel : par 402 voix contre 232, le Parlement Européen s'est prononc...

15 % des Français sont tatoués (25 % chez les moins de 30 ans) mais, du fait des...

Certaines plantes sont utiles pour renforcer le terrain immunitaire et gagnent à être...

C'est d'une grande simplicité : deux ingrédients suffisent ! Et cela permet d'...

La dépression serait une déprime qui s'inscrit dans le temps, explique Olivier Doumy...

Plus introverti, moins ouvert à la découverte de la nouveauté, plus indulgent...