La prise soutenue d’ibuprofène impacte la santé des hommes

La prise prolongée de doses importantes d'ibuprofène, un antalgique anti-inflammatoire, aurait des effets négatifs sur la production de testostérone et de deux autres hormones testiculaires. Une étude franco-danoise vient d'observer ce phénomène auprès de 31 sportifs âgés de 18 à 35 ans dont la moitié avait pris de l’ibuprofène. Les chercheurs ont complété leurs recherches en exposant in vitro des fragments de testicules à ce produit. Résultat : la prise d’ibuprofène, à des doses allant jusqu’à 1 200 mg par jour pendant 6 semaines, provoque chez ces jeunes hommes un état qu'on appelle "hypogonadisme compensé" et qu'on rencontre chez environ 10 % des hommes âgés. Cet état est associé à des risques élevés pour la santé générale et reproductive.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

La revue de presse

Les véhicules électriques et hybrides sont plus économiques à l'usage...

Réduire de 90 % la consommation de viande d'ici 2050, c'est ce que devront faire les pays d...

44 nouvelles plaintes nominatives pour "mise en danger de la vie d’autrui", "...

Ils absorbent 3 à 9 fois leur poids en pétrole ! Transformés en boudins ou en...

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon...

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l...