La voiture électrique vendue au même prix que son équivalent thermique d'ici 2024

Les coûts de production des batteries devraient baisser de 35 % en moyenne d'ici cinq ans, selon une récente étude du cabinet AlixPartners. La propulsion électrique aura alors un coût comparable à la propulsion thermique, ce qui permettra de lever l’un des principaux freins à son développement. Les principaux enjeux du secteur : la domination chinoise, la technologie de charge rapide, la taille des batteries. Selon les experts, l’électrique pourrait représenter 19 % du marché européen de l'automobile en 2025, et 40 % en 2030 contre moins de 3 % aujourd’hui. Problème : les infrastructures de recharge sont largement insuffisantes avec moins de 30 000 bornes aujourd'hui en France. Afin d’impulser le changement, le gouvernement vient de lancer avec l’Avere (Association nationale pour le développement de la voiture électrique) un portail internet : Véhicules électriques Accélérons le futur.

Source : Novethic, par Concepcion Alvarez
 

La revue de presse

Avec 11 % de son PIB consacré à la santé, la France est dans le peloton de t...

Des prescriptions moins coûteuses, avec plus de génériques (notamment pour les...

La luminothérapie est aussi efficace que les antidépresseurs pour lutter contre la d...

Une nouvelle étude montre que les SDHI, ces pesticides destinés à é...

Un tribunal reconnaît une carence de l'État et considère que l’on a...

1 390 €, c'est le revenu mensuel moyen des agriculteurs en 2017, selon un rapport de l'INSEE (...