Laisser venir à soi les petits oiseaux (suite)

Varier les plaisirs
Chaque catégorie d’oiseaux a son met préféré. Les pigeons adorent le blé, pour ceux qui voudraient en avoir plein le balcon ou le jardin (vous aurez en prime tout ce qui va avec le pigeon : d’énormes fientes). Les fringillidés aiment les graines comme le niger et le tournesol, les mésanges raffolent des arachides et des amandes, les grives aiment les fruits, et les pics tout ce qui est à base de graisse.
Pensez à mettre de l’eau à proximité, les oiseaux ont soif et ils ont besoin de prendre un bain entre deux repas.

 

Où installez les mangeoires ?
L’idéal est de trouver un endroit dégagé avec une zone abritée à proximité. Ainsi vous pourrez observer les oiseaux pendant qu’ils se restaurent, et ils pourront se mettre à l’abri si un prédateur débarque à l’improviste.

Plus votre espace d’accueil est grand, plus vous pouvez multiplier les emplacements. Certains oiseaux sont téméraires, d’autres craintifs. Certains aiment se nourrir suspendus à une branche, d’autres préfèrent rester au sol.

 

Jouez les femmes de ménages
Il est très important de veiller à la propreté de la surface située sous la mangeoire. Elle doit être balayée, et désinfectée très régulièrement, tout comme la mangeoire. Les sites de nourrissage très fréquentés sont propices à la propagation des maladies, de plus, les rats ont tendance à être attirés par les crottes d’oiseaux et les vieux restes de graines, insectes, fruits et graisses.

 

Faut-il arrêter de nourrir les oiseaux pendant la période de reproduction ?
Beaucoup de personnes le pensent, mais c’est faux.
Par contre, il faut prendre certaines précautions. La période de reproduction est la période estivale. Les oiseaux ont besoin de plus de nourriture car ils doivent nourrir leurs petits. Et c’est pour ces mêmes petits qu’il faut être vigilant. Ne donnez jamais de gros aliments, comme les croûtons de pain ou les arachides, les oiseaux pourraient les donner tels quel à leurs petits qui s’étoufferaient en tentant de les avaler. Préférez des aliments très petits et mous.

 

Mes oiseaux vont-ils mourir de faim si je pars en vacances ou que j’arrête de les nourrir ?
Non, rassurez-vous. Les oiseaux utilisent votre nourriture comme celle qu’ils trouvent dans la nature. Toute source de nourriture est pour l’oiseau une ressource alimentaire irrégulière qui peut disparaître à tout moment. Lorsqu’il n’y a plus rien, pas d’état d’âme, vous ne manquerez pas à vos oiseaux et ils iront se servir ailleurs.

Si après cette petite expérience vous devenez un vrai passionné des oiseaux, vous pouvez aussi décider leur donner un petit coup de main dans la construction de leur nid (au printemps). Faites une belle boule avec quelques "moutons" de poussière, les cheveux de votre brosse, des plumes, des fils de laine, des herbes sèches, etc., et déposez-la près de la mangeoire. Il ne vous reste plus qu’à observer.

 

Sources :
www.lpo.fr
Le naturaliste amateur, Nick Baker, éditions Delachaux et Niestlé. 29,95€
Vous trouverez de très nombreux conseils à propos des oiseaux dans ce livre, mais aussi comment communiquer avec les animaux sauvages, comment élever une famille de grenouilles, etc.


                

La revue de presse

Anguille européenne, moineau domestique, tortue luth en Guyane et au Costa Rica, gorille des...

En circulant chez l'être humain, le SARS-CoV-2 évolue et la surveillance de ces...

En France, seulement 59 % de la population indiquent vouloir se vacciner contre le Covid-19, selon...

Il faut se frictionner les mains au moins 20 secondes, sans rincer, avec une solution contenant de...

75 % des Français ne font aucune restriction sur leur régime alimentaire ou se disent...

Pour que les gens se sentent à l'aise et bienvenus, qu'ils se sentent acceptés,...