Le bisphénol A est bien un perturbateur endocrinien, confirme la justice européenne

C'est un camouflet pour le lobby du plastique. Le tribunal européen vient de rejeter le recours de Plastics Europe et confirmé que le BPA (bisphénol A) est bien une "substance possédant des propriétés perturbant le système endocrinien et pouvant avoir des effets graves sur la santé humaine", comme l'avait défini l'ECHA (European Chemicals Agency) en 2017. Plastics Europe, l'association représentant les producteurs européens de matière plastique, avait connu en juillet un autre revers : la justice européenne avait confirmé la classification du BPA comme "substance extrêmement préoccupante" pour sa toxicité sur le système reproductif. Le BPA est présent dans de nombreux produits de consommation courante : jouets, tickets de caisse, plastiques, peintures, vêtements, produits phytosanitaires…

Source : Le Monde
 

La revue de presse

Raconter l'histoire magique du Père Noël, au même titre que celle du Petit...

71 % des Français ont déjà eu recours au moins à une médecine...

Le bain de gongs offre un massage intérieur relaxant, une pause bien-être qui permet...

Problèmes de gouvernance, sérieuses défaillances de gestion, insuffisances...

Ils ne pourront plus être utilisés en France à partir de la fin 2020… 36...

Un "objectif de fin de mise sur le marché des emballages plastique à usage...