Le bisphénol A est bien un perturbateur endocrinien, confirme la justice européenne

C'est un camouflet pour le lobby du plastique. Le tribunal européen vient de rejeter le recours de Plastics Europe et confirmé que le BPA (bisphénol A) est bien une "substance possédant des propriétés perturbant le système endocrinien et pouvant avoir des effets graves sur la santé humaine", comme l'avait défini l'ECHA (European Chemicals Agency) en 2017. Plastics Europe, l'association représentant les producteurs européens de matière plastique, avait connu en juillet un autre revers : la justice européenne avait confirmé la classification du BPA comme "substance extrêmement préoccupante" pour sa toxicité sur le système reproductif. Le BPA est présent dans de nombreux produits de consommation courante : jouets, tickets de caisse, plastiques, peintures, vêtements, produits phytosanitaires…

Source : Le Monde
 

La revue de presse

Une dizaine de villes de plus de 30 000 habitants passent au vert à l'occasion du second...

Un 1er référendum "d’ici à 2021" sur l’introduction dans...

Désormais les semences non-inscrites au catalogue officiel peuvent être vendues l...

Une baisse modeste : de 0,1 an pour les femmes, de 0,2 an pour les hommes… L'espé...

Le dérèglement du rythme veille/sommeil augmente la dissémination des cellules...

Une rémission du diabète pour 61 % des personnes ayant suivi un régime...