"Le dépistage du cancer du sein est inefficace et délétère" Dr Bernard Duperray

Une opération fondée sur la peur et la culpabilisation des femmes à défaut d’une réelle compréhension du cancer du sein… Le dépistage par mammographie est un échec, selon Bernard Duperray, médecin radiologue, ancien spécialiste des pathologies mammaires à l’hôpital Saint-Antoine, Paris. "Le nombre des formes avancées n’a pas régressé, il n’a pas été observé de baisse sensible liée au dépistage de la mortalité par cancer du sein." La pratique montre que, contrairement aux hypothèses de départ, le cancer du sein n’évolue pas de façon linéaire, par étapes successives inéluctables. "En effet, petite lésion ne signifie pas précoce. Volumineuse n’exclut pas un diagnostic précoce. Petite ne signifie pas obligatoirement bon pronostic."
Par ailleurs la mammographie ne permet pas un diagnostic précis mais peut générer des effets délétères majeurs, comme… des cancers du sein. Elle est à l'origine de surdiagnostics (16 à 50 % des cancers), accompagnés de surtraitements dont les effets secondaires peuvent être mortels.
"Aujourd’hui la seule chose qu’on sache est qu’on ne sait pas. Entreprendre une opération de santé publique comme le dépistage de masse par mammographie du cancer du sein est irresponsable et contre-productif."

Source : Alternative Santé, par Jean-Baptiste Talmont
 

La revue de presse

Face à l’absence d’évaluations sanitaires sur la 5G, les experts sont...

52 substances toxiques ont été retrouvées dans l'atmosphère en 2017 au...

C'est le prix du meilleur "greenwashing", ce décalage entre la réalit...

83 % des Français se disent prêts à faire des efforts pour diminuer l’...

Une alimentation riche en acides aminés soufrés, notamment cystéine et m...

Le 4-cresol aurait des effets protecteurs contre le diabète de type 1 et 2, notamment en...