Publicité

Le ginseng : La racine de longue vie (suite)

Valeur thérapeutique
Selon la médecine traditionnelle chinoise, le ginseng est un tonique général de l'organisme (un tonique du "Qi"). Mais cela ne veut pas dire tout à fait la même chose que pour nous, occidentaux. Il vaudrait mieux utiliser le concept "adaptogène" développé par un scientifique russe appelé Lazarev. Selon lui, une substance "adaptogène", comme le ginseng, accroîtrait, "de manière générale et non spécifique, la résistance de l'organisme aux divers stress qui l'affectent".

Publicité

En savoir plus

Attention aux imitations !

- Le "ginseng de Sibérie" est un pseudo ginseng récolté en Russie. Il s’agit d’une plante de la même famille, l’éleuthérocoque, aux vertus reconnues par la pharmacopée traditionnelle chinoise, mais différentes du ginseng. - Le "ginseng des femmes" est en fait de l’angélique chinoise.

Le ginseng servirait donc à :
- stimuler le système immunitaire,
- lutter contre le surmenage, le stress de la vie quotidienne, l'asthénie physique, les bouffées de chaleur dues à la ménopause,
- aider les convalescents à recouvrer leurs forces,
- prévenir le vieillissement cérébral, les troubles de la mémoire et du sommeil chez la personne âgée,
- stimuler la fonction sexuelle…

Précautions
En respectant les dosages recommandés, le ginseng n'a pas d'effets indésirables. En surdose il peut provoquer une excitation du système nerveux central (insomnie, confusion, tremblements), une congestion mammaire chez les femmes, des diarrhées matinales, des éruptions cutanées, une artérite cérébrale…

Avant d'en consommer, en cas de diabète, d'hypertension artérielle ou de grossesse, il faut consulter un médecin.

Comment l'utiliser
Les doses journalières à prendre pour les différentes formes habituelles d'utilisation sont les suivantes :
- poudre en gélules : en moyenne 2 g, à prendre avec un verre d'eau, en une ou deux prises (selon la dose) le matin ou le matin et à midi, un peu avant les repas.
- extrait liquide : boire une ampoule le matin à jeun, une en fin de matinée, et une en milieu d'après-midi.

En règle générale, pour en retirer les meilleurs bénéfices, une cure de ginseng n'est jamais inférieure à 3 semaines et peut aller jusqu'à 9 semaines et plus.

Quelques recettes à boire…

- Décoction de ginseng
- Verser 3 tasses d'eau dans un récipient de nature neutre (en terre, en céramique ou en verre).
- Ajouter 3 à 5 tranches de racine de ginseng et laissez cuire à feu doux pendant 3 heures environ en couvrant le récipient.
- Boire la décoction chaude ou tiède 1/2 heure au moins avant un repas. On peut y ajouter du miel.

- Soupe de ginseng 
- Verser 3 tasses d'eau dans un récipient de nature neutre (en terre, en céramique ou en verre).
- Ajouter 3 à 5 tranches de racine de ginseng, 1 tranche de gingembre, du blanc de poulet (100 g).
- Laisser cuire à feu doux pendant 3 heures environ en couvrant le récipient.
- Boire la soupe en y ajoutant du sel, au goût.

- Elixir du désir
- Faire macérer pendant 15 jours 20 g de racine de gingembre, 20 g de racine de ginseng, 10 g d'écorce de cannelle, 1 g de stigmate de safran, 1 gousse de vanille dans 1 litre d'eau-de-vie à 42°C (ou du rhum).
- Au bout des 15 jours, filtrer le tout.
- Verser une cuillère à café de cet élixir du désir dans un verre d'eau.

- Philtre d’amour du docteur Valnet
Une autre recette de vin aphrodisiaque.
- Faire macérer pendant 15 jours 30 g de cannelle, 30 g de vanille, 30 g de ginseng et 30 g de rhubarbe dans 1 litre de vin de Malaga ou de vin vieux de Chablis.
- Filtrer et ajouter 15 gouttes de teinture d'ambre.
Si vous ne trouvez pas de rhubarbe ou de teinture d'ambre, remplacez-les par 1 branche de romarin, 3 pincées de thym, 3 pincées de noix de muscade, quelques feuilles de menthe et une dizaine de pétales de rose, que vous ferez macérer avec les autres plantes.

… Et une recette pour le massage : macérât huileux de ginseng
Faire macérer des racines de Panax ginseng meyer biologiques dans de l'huile de Tournesol vierge biologique.

On peut utiliser ce macérât en huile de massage pour une action tonique sur les tissus et en cas d'asthénie, de convalescence, de début de grippe.
Pour le conserver, il faut le garder dans un flacon bien fermé à l'abri de la lumière et de la chaleur (température inférieure à 25 °C).

 

Sources :
Passeportsante.net
Wikipédia
IRBMS
Aufeminin.com
Huiles et sens


                

La revue de presse

Ce sommet de l'ONU vise à donner un nouvel élan aux négociations...

43 % des ados de 15-18 ans sont en "souffrance psychologique", selon la consultation...

DOM, Nord-Pas-de-Calais, Haute-Normandie et Picardie sont les régions les plus touché...

Ils entraînent une intolérance au glucose car ils modifient les bactéries au...

Le café aurait un effet protecteur contre Alzheimer, Parkinson et certains cancers (cô...

Il est possible de compenser les lésions cérébrales pouvant conduire à...

Publicité