Le portable est-il dangereux pour la santé ? (suite)

Surveiller l'indice "DAS"
Si vous regardez de plus près la notice de votre mobile, vous trouverez l’indice "DAS", cette valeur permet de mesurer la dangerosité potentielle de votre appareil. Mais le DAS, c’est quoi ? Le DAS (Degré d'Absorption Spécifique ou SAR, Specific Absorption Rate en anglais) est la valeur à ne pas dépasser concernant les ondes émises par les téléphones mobiles sur le corps humain. Le DAS s'exprime en puissance absorbée par kilogramme de tissus (W/kg pour watts par kilogramme).
En dessous de 0,7 W/kg les résultats sont bons, entre 0,7 et 1,3 les résultats sont moyens et au-delà ils sont mauvais.

Selon le CRIIREM (Centre de Recherche et d’Informations Indépendantes sur les Rayonnements ElectroMagnétiques, association fondée en 2005),  le DAS devrait être le premier facteur d’achat d’un mobile si l’on se soucie un tant soi peu de sa santé. Un avis que ne partage pas Alain Azoulay, responsable adjoint du département électromagnétisme de Supélec : "le DAS est la représentation du pire cas de la réalité car il est calculé en fonction de l’émission maximale du mobile".

Alors nous avons le choix entre deux attitudes : prendre des précautions au cas où le risque s’avérerait sérieux, ou attendre d’avoir de vraies preuves avant de changer notre comportement. Si vous optez pour la première solution, voici quelques conseils.

10 bons réflexes pour limiter l'exposition aux ondes du portable
- Choisir un téléphone dont la valeur de DAS est la plus basse possible.
Voici actuellement les cinq modèles les plus performants en la matière :
LG KG800 0,08
Airness XS99 0,111
Samsung SGH-F210 0,201
Motorola RAZR2 V8 0,34
Samsung SGH-E950 0,39.

- Ne pas porter son téléphone à hauteur ou contre son cœur, l’aisselle ou la hanche, près des parties génitales ;

- Utiliser le kit piéton filaire ;

- Limiter le nombre et la durée de vos appels ;

- Téléphoner dans des conditions de réception maximum ;

- Ne pas téléphoner en se déplaçant ;

- Ne pas téléphoner en voiture, même à l’arrêt (l'effet dit de "cage de Faraday" emprisonne et répercute les ondes émises par le portable, le rayonnement subi est alors maximum au centre de la "cage" ; dans une voiture, cela se situe à la hauteur de notre tête) ;

- Éloigner le mobile de soi tant que la première sonnerie n’a pas retenti ;

- La nuit ne pas conserver un téléphone mobile allumé ou en recharge à moins de 50 cm de votre tête ;

- Si vous avez moins de 15 ans ou que vous êtes enceinte, utilisez votre téléphone portable en cas d’urgence uniquement, les embryons et les enfants de moins de 15 ans sont très sensibles à l’énergie dégagée par le portable. 


                

La revue de presse

Une dizaine de villes de plus de 30 000 habitants passent au vert à l'occasion du second...

Un 1er référendum "d’ici à 2021" sur l’introduction dans...

Désormais les semences non-inscrites au catalogue officiel peuvent être vendues l...

Une baisse modeste : de 0,1 an pour les femmes, de 0,2 an pour les hommes… L'espé...

Le dérèglement du rythme veille/sommeil augmente la dissémination des cellules...

Une rémission du diabète pour 61 % des personnes ayant suivi un régime...