Le vrac, nouveau défi pour les distributeurs et les industriels de l'alimentation

37 % des Français achètent des produits au poids, hors fruits et légumes frais, selon un sondage Nielsen. En ordre décroissant : fruits oléagineux secs, fruits secs, légumineuses, céréales de type flocons d'avoine, semoule, pâtes, riz… Bientôt du vin, de l'huile, des spiritueux… Le commerce du vrac touche aussi des produits d'entretien (liquide vaisselle, lessive) ou d'hygiène-beauté, (shampoing, savon liquide). Dans le sillage du bio se créent des boutiques spécialisées : La Recharge, Le Bocal, Le Gramme de folie, Day by day. La grande distribution suit le mouvement, notamment Carrefour, Auchan et Franprix. Les circuits d'approvisionnement s'organisent. Le secteur représente 500 millions d'euros. Ce n'est que 0,5 % du marché alimentaire mais ce n'est plus une niche.

Source : Les Echos, par Philippe Bertrand
 

La revue de presse

Batteries au lithium, durée de vie et recyclage, les trottinettes électriques en...

Un plan pour tendre vers le "zéro chlordécone dans l’alimentation",...

Un accord de réduction des déchets plastique en milieu marin a été...

Des tomates sans aucun goût, conçue pour durer plus longtemps, des semences agricoles...

Diminuer la disponibilité des boissons sucrées, augmenter leur prix, faire des...

L'ADN vieillit six fois plus vite que la normale pendant une année de travail intensif...