Les tomates menacées par un nouveau virus

Le virus ToBRFV (Tomato Brown Rugose Fruit Virus) est particulièrement dangereux pour la culture des tomates, poivrons et piments et il n'existe pas pour l'instant de traitement ni de variété résistante, s'inquiète l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire). Apparu en Israël en 2014, il s'est répandu dans le monde et a atteint l'Europe en 2018. Il touche aussi les aubergines, les pétunias, le tabac et les plantes sauvages. L'homme est en grande partie responsable de sa propagation mais il ne présente aucun danger : on peut consommer sans risque un légume infecté. Il existe une réglementation européenne depuis l'automne : les importations de semences de tomate et de piment doivent faire l'objet de tests et celle des végétaux destinés à la plantation doivent être accompagnés d'un certificat phytosanitaire prouvant qu'ils proviennent d'une zone épargnée. L'Anses recommande d'étendre cette réglementation, plaide pour un renforcement des contrôles et la mise en place d'un plan de surveillance.

Source : Le Point, par Géraldine Woessner
 

La revue de presse

Face à l’absence d’évaluations sanitaires sur la 5G, les experts sont...

52 substances toxiques ont été retrouvées dans l'atmosphère en 2017 au...

C'est le prix du meilleur "greenwashing", ce décalage entre la réalit...

83 % des Français se disent prêts à faire des efforts pour diminuer l’...

Une alimentation riche en acides aminés soufrés, notamment cystéine et m...

Le 4-cresol aurait des effets protecteurs contre le diabète de type 1 et 2, notamment en...