Levothyrox : Un chimiste pense avoir décelé l'origine des effets indésirables dans un rapport de l'ANSM

Un chercheur toulousain du CNRS, Jean-Christophe Garrigues, a trouvé la présence d'un élément chimique inconnu, un important "pic d'impureté", dans la nouvelle formule du Levothyrox. Il l'a repéré dans une étude de l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) qui semble curieusement être passée à côté. Cet élément pourrait être à l'origine des effets indésirables recensés récemment (perte de cheveux, fatigue, dépression…). Le CNRS s'est désolidarisé de l'étude car elle n'a pas été validée par le processus d'évaluation par les pairs, nécessaire dans ce cadre.

Source : 20 Minutes
 

La revue de presse

Aujourd'hui environ un tiers des espèces d'insectes sont menacées d'extinction "...

C'est une molécule de sucre, le "7dSh", 100 % naturelle, issue d'une cyanobact...

Le béton continue de remplacer les champs et les forêts alors que la crise des "...

Une baisse en 2018 de 0,8 % des ventes en volume des produits du quotidien (alimentation, hygi...

14 % plus de risque de mortalité (toutes causes confondues) pour une augmentation de 10 % de...

Allergies, lésions au foie, interactions avec des médicaments, contre-indications mal...