Médecine traditionnelle chinoise : les méridiens de l'automne

Pour se glisser dans l'énergie de la saison et éviter ainsi les affections de l'automne, on peut stimuler les méridiens Poumon et Gros Intestin.

Viesaineetzen.com - MTC : les méridiens de l'automne

Selon la tradition chinoise, l'automne est la saison où le ciel et la terre amorcent leur séparation. C'est le déclin du Yang qui fut à son maximum pendant l'été et la naissance du Yin qui triomphera en hiver (Yin-Yang : voir encadré).

Publicité

En savoir plus

Quelques notions de base

Yin-Yang et énergie vitale
Yin et Yang sont deux principes premiers qui interagissent en permanence, s'entremêlent et se transforment l'un l'autre en un mouvement cyclique. C'est le fondement de la pensée extrême-orientale : l'implication réciproque des contraires.

Le Yin et le Yang représentent les principes binaires terre/ciel, lune/soleil, nuit/jour, féminin/masculin, froid/chaud… Par exemple sur le corps, les organes sont Yin, les entrailles sont Yang. Les parties intérieures sont Yin, les parties extérieures sont Yang. Le Yin est relaxant, humidifiant, lié au refroidissement, le Yang est activant, séchant, lié au réchauffement. Toute être vivant possède à la base un Yin et un Yang en équilibre. Le déséquilibre est dû à des facteurs extérieurs.

L'interaction du Yin et du Yang crée l'énergie vitale (ou Qi, prononcer "tchi").

Un réseau de 20 méridiens principaux
La médecine traditionnelle chinoise (MTC) considère que le Qi circule dans le corps sur des trajets immatériels appelés "méridiens", comme des rivières d'énergie. Ces derniers sont répartis symétriquement et forment un réseau organisé reliant les régions profondes et superficielles du corps. Ils permettent d'équilibrer le fonctionnement de l'organisme.

Il existe 20 méridiens principaux : 12 méridiens dits "réguliers" et 8 méridiens ou vaisseaux dits "extraordinaires".

Rééquilibrer les énergies
Le long des ces méridiens, la stimulation de certains points à l'aide d'une aiguille d'acupuncture ou de la pression d'un doigt (généralement le pouce ou le majeur), permet d'améliorer l'équilibre énergétique du corps.
(Voir : Le Tui Na, massage traditionnel chinois et La médecine chinoise en France)

L'automne en MTC
Les saisons chinoises ne se calquent pas sur les solstices et les équinoxes. Le passage d'énergie de l'automne débute le 8 août et dure jusqu'au 22 octobre où l'intersaison amène alors jusqu'à l'hiver qui commence le 8 novembre.

Associé à l'élément métal
L'automne est lié à l'élément métal dans le cycle des cinq éléments (bois, feu, terre, métal, eau). L'idéogramme chinois signifie en fait "or". Le métal est associé à l'ouest, au soleil couchant et à la couleur blanche. Il conduit et connecte.
C'est la saison où l'homme récolte, trie et engrange ce dont il aura besoin pour l'hiver. La vie ralentit, offre un temps pour la réflexion et l'adaptation. On ressent une sorte de joie apaisée, sereine, teintée de mélancolie nostalgique, de tristesse*.

Poumon : le maître des souffles
En médecine traditionnelle chinoise (MTC), les fonctions des organes associées à l'automne et à l'élément métal, sont le Poumon (Yin) et le Gros Intestin (Yang).

Le Poumon ou "maître des souffles" a pour fonction principale de distribuer et de faire circuler toutes les énergies du corps. Il nous connecte avec l'univers par le biais de la respiration, assure la protection de l'organisme, conduit les fluides (transpiration, sang) dans les différentes parties du corps, contrôle ainsi la peau et les vaisseaux sanguins. Il ne se limite pas au concept anatomique strict de la médecine occidentale : il inclut les voies aériennes supérieures.

Une faiblesse de la fonction rendra le corps vulnérable aux aléas climatiques (bronchite, sinusite, rhume, maux de gorge), pourra provoquer des difficultés respiratoires, de la fatigue, avec une peau blanche*.

Le méridien Poumon
Il émerge sur le côté externe de la poitrine, dans le 1er espace intercostal. Après avoir remonté légèrement sous la clavicule, il descend le long de la face interne du bras jusqu'au pli du coude, puis sur la face interne de l'avant-bras jusqu'au côté interne de l'extrémité du pouce.

Il existe 11 points à stimuler sur ce méridien, ce qui permettrait d'améliorer : oppression, toux, difficultés respiratoires, asthme, hémoptysie, mal de gorge, rhume banal, frissons et douleur de l'épaule et du dos, douleur sur le trajet du méridien**.

Points importants du méridien Poumon
- 3P (Tian Fu: palais du ciel) : on le trouve en posant son nez sur le bras.
Indications : rhinite, sinusite…
- 5P (Chi Zhe : petit étang) : dans le pli du coude sur le trajet du méridien.
Indications : toux, asthme, éruption de boutons, trop plein d'émotions…
- 7P (Lie Que : ligne brisée) : en croisant pouce et index, sous l'extrémité de l'index.
Indications : mal de tête, raideur de la nuque, torticolis, toux, asthme…
- 9P (Tai Yuan : très grand gouffre) : à l'extrémité du pli du poignet sur le trajet du méridien.
Indications : oppression, difficultés à respirer, point de côté, perte de la voix…
- 10P (Yu Ji : bord du poisson) : au milieu de l'éminence thénar.
Indications : fièvre, grippe, toux avec glaire…
- 11P (Shao Shang : petit commerce) : en arrière du coin inférieur de l'ongle du pouce.
Indications : amygdalite, mal à la gorge, défaillance respiratoire…

Gros Intestin : l'élimination
Le Gros Intestin est associé au Poumon qui lui fournit le Qi (voir encadré) nécessaire à son bon fonctionnement. Il a pour fonction la transformation des aliments et boissons transmis par l'Intestin grêle, leur élimination et leur évacuation.

Si la fonction est déficiente, une stagnation s'installe (constipation) ou une évacuation trop rapide (diarrhée). On observe également des refroidissements, nez bouché, sinusite ou furoncle. Comme la digestion physique et la digestion psychique fonctionnent ensemble, une faiblesse du Gros Intestin peut traduire une difficulté à digérer les évènements de la vie, à admettre leurs évolutions incessantes : dépression, obsession, confusion mentale.

Le méridien Gros Intestin
Il part du côté interne de l'extrémité de l'index remonte sur le bord de ce doigt, traverse l'espace entre le 1er et le 2e os métacarpien, passe dans la dépression qui servait autre fois de tabatière, puis sur la face avant externe de l'avant-bras, la région externe du coude, la face externe du bras jusqu'au sommet de l'épaule. Il remonte ensuite le cou, traverse la joue, croise son symétrique dans la fossette au dessus de la lèvre supérieure et se termine à la base de l'aile du nez sur le côté opposé.

Il existe 20 points à stimuler sur ce méridien, ce qui permettrait d'améliorer : douleurs abdominales, borborygmes, diarrhée, constipation, dysenterie, mal de gorge, douleurs dentaires, douleurs sur le trajet du méridien**…

Points importants du méridien Gros Intestin
- 4GI (He Gu : vallée fermée) : on le trouve dans l'angle formé par le 1er et le 2e métacarpien dans le creux qui forme une tabatière naturelle.
Indications : inflammations dans la région du cou et de la tête, fièvre, céphalée, dentalgie, sinusite, déclenchement de l'accouchement…
- 10GI (Shou San Li : trois voies) : deux largeurs de pouce sous le pli du coude.
Indications : douleur de l'épaule et du bras, tremblement, hémiplégie…
- 11GI (Qu Chi : étang sinueux) : extrémité externe du pli du coude.
Indications : douleur de l'épaule et du bras, dentalgie, fièvre, sinusite, hypertension, grippe, problème dermatologique, trouble psychosomatique…
- 15GI (Jian Yu : os de l'épaule) : sur le bord antérieur et inférieur de l'articulation acromio-claviculaire, à l'extrémité de la clavicule.
Indications : douleur du coude et du bras, paralysie du membre supérieur, maladie de l'articulation de l'épaule…
- 16GI (Ju Gu : grand os) : dans le creux entre l'acromion et la clavicule près du bord interne de l'articulation acromio-claviculaire.
Indications : douleurs de l'épaule, du dos et des membres supérieurs, aide à ouvrir la poitrine…
- 20GI (Ying Xiang : accueil des parfums) : à côté du bord externe de l'aile du nez.
Indications : rhinite, sinusite, paralysie faciale, perte d'odorat…

NB : Par convention nous utilisons une majuscule pour désigner la fonction associée à l'organe dans le sens de la MTC, "Poumon", "Gros Intestin", distincte du sens anatomique que la science occidentale lui confère.

 

Sources :
*Les cinq saisons de l'énergie, Isabelle Laading, Octave éditions
**Précis d'acupuncture chinoise, Académie de médecine traditionnelle chinoise, éditions Dangles
Théorie et pratique du shiatsu, Carola Beresford-Cooke 


                

La revue de presse

12 à 20 milliards €, soit 100 à 160 € par personne, le coût du...

La moitié des rivières françaises et un tiers des nappes phréatiques...

Trois pesticides interdits en bio, retrouvés sur des carottes de la marque BioC'Bon par des...

Dans la foulée des "people", Novak Djokovic, Lady Gaga ou Oprah Winfrey, les t...

Depuis le 17 octobre dernier, les risques de certains médicaments en période de...

Chez un malade sur deux, la privation de sommeil serait efficace pour réduire les sympt...