Mémoire, concentration : les compléments alimentaires évalués par 60 Millions de consommateurs

La "très grande majorité" des compléments alimentaires destinés à améliorer la performance du cerveau ou à prévenir le déclin cognitif "se révèle sans intérêt, voire dangereuse". C'est le verdict du dernier test de 60 Millions de consommateurs, réalisé sur 2 marques de lait pour bébés et 8 compléments alimentaires à destination des enfants, adolescents, adultes et seniors. La vitamine D, notamment, contenue dans certains produits destinés aux enfants peut "induire un surdosage". La caféine pour les étudiants empêche "le bon fonctionnement du processus de mémorisation" et, en cas de surdose, peut entraîner "céphalées, anxiété, nausées et troubles du rythme cardiaque".
D'autres substances indispensables à l'organisme, comme les oméga-3, la phénylalanine ou la tyrosine peuvent être apportés par une alimentation équilibrée. Le ginkgo biloba, dont les vertus n'ont pas été démontrées, peut être dangereux si l'on suit un traitement anticoagulant car il peut inhiber ses effets.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

Ils peuvent pénétrer dans les cellules des reins et des intestins, pas seulement...

Elle fait baisser certains marqueurs autant qu'un anti-inflammatoire de référence, le...

Les médicaments anti-rhume à base de pseudoéphédrine sont contest...

Le virus ToBRFV (Tomato Brown Rugose Fruit Virus) est particulièrement dangereux pour la...

L’interdiction en 2022 de "la production, du stockage et de la vente de produits...

100 % de plastique recyclé d’ici à 2025… La loi contre le gaspillage...